La stratégie électrique de BMW se précise - Actualités

Nouveaux modèles

La stratégie électrique de BMW se précise

En plus de la MINI Électrique et de l'utilitaire iX3, BMW planche sur le multisegment iNEXT ainsi qu'une berline-coupé qui porterait l'écusson i4.

Vincent Aubé

18 octobre 2018

BMW

Le constructeur BMW est l’un des pionniers du virage électrique abordé par l’industrie automobile... du côté allemand du moins, la division étant déjà présente sur notre marché depuis 2014 avec la petite i3 et 2015 avec l’exotique i8. Pour l’instant, ces deux modèles électrifiés répondent à des besoins assez restreints. L’i8 est en effet réservée aux mieux nantis, tandis que la citadine du groupe est limitée à une conduite urbaine ou presque!

À LIRE AUSSI : Les voitures électriques moins propres que les diesels

La bonne nouvelle, c’est que le constructeur bavarois n’entend pas se limiter à ces deux modèles i, les récents prototypes dévoilés en 2017 et 2018 montrant la voie envisagée par les stratèges électriques de BMW.

On sait déjà qu’une livrée entièrement électrique du X3, baptisée simplement iX3, viendra se joindre à l’alignement du groupe. Cependant, on ne sait pas encore si le constructeur osera ajouter cette option au territoire nord-américain, car le VUS sera assemblé à l’usine chinoise de BMW. Mais, avec ce nouvel intérêt des consommateurs pour les VUS électriques, BMW serait fou de ne pas entrer dans la danse chez nous!

Même constat pour la MINI Électrique qui, de son côté, est due pour un dévoilement l’an prochain. Sera-t-elle commercialisée au Canada aux côtés des autres modèles de la division d’origine britannique? Il est permis d’y croire.

Puis, il y a aussi le prototype iNEXT dévoilé plus tôt cet été. Le multisegment au design résolument plus agressif se veut un aperçu du modèle de production qui devrait arriver sur nos routes en 2021. Cet utilitaire vise directement le Tesla Model X, mais surtout le très attendu Model Y qui viendra s’insérer sous le seul VUS du constructeur californien. N’oublions pas l’EQC de Mercedes-Benz et l’e-tron d’Audi également dans cette équation.

Finalement, BMW veut attirer plus de curieux dans ses salles de montre grâce à une berline qui ferait le pont entre l’i3 et l’i8. En effet, la berline-coupé i4, qui pourrait s’inspirer quelque peu du prototype i Vision Dynamics en 2017, pourrait même devenir une variante de la gamme Série 4 Gran Coupe, selon un rapport du site britannique Auto Express. La publication a interrogé quelques haut placés de la marque au récent Salon de Paris et il semble que le design de cette BMW i4 soit plus en ligne avec les produits conventionnels de la marque.

À l’instar du modèle de production du iNEXT, la berline pourrait bénéficier d’une autonomie beaucoup plus longue que les produits proposés par le constructeur jusqu’ici. En effet, le constructeur affirme que la distance de 300 km est le nouveau standard pour un véhicule électrique, mais qu’une autonomie de 600 km n’est pas impossible dans un futur rapproché.

Quoi qu’il arrive, il semble que BMW se prépare tranquillement à passer en mode électrique d’ici 2021.



Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer