La Porsche 911 Turbo 2021 arrive avec ses 572 chevaux - Actualités

Nouveaux modèles

La Porsche 911 Turbo 2021 arrive avec ses 572 chevaux

La gamme de la Porsche 911 continue de s’élargir. Cette fois, c’est avec l’un des modèles les plus emblématiques, la 911 Turbo 2021.

17 juillet 2020

Porsche

C’est maintenant au tour de la plus emblématique des 911 d’être introduite dans la gamme de la génération 992 : la Porsche 911 Turbo. 

On dirait que Porsche n’a jamais fini d’élargir la gamme de la 911. Chaque année, ou presque à chaque mois, on découvre une nouvelle version. Que ce soit la 4, la 4S, la Targa, le cabriolet, la Turbo S ou éventuellement les GT2, GT3, GT3 RS, il y a toujours quelque chose de nouveau. Cette semaine par contre, c’est l’un des modèles les plus emblématiques qui se dévoile, la Porsche 911 Turbo.

Toute nouvelle pour 2021, elle se pointe avec un design presque identique à celui de la 911 Turbo S dévoilée en mars dernier. En fait, la seule différence majeure vient de la configuration des pots d’échappement. La Turbo S en possède 4 de forme ovale et la Turbo en possède 4 rectangulaires. Pour le reste, on conserve la même formule avec des voies élargies de 1,8 pouce à l’arrière et de 0,78 à l’avant. Avec cette approche, la Turbo s’assoit littéralement sur ses roues de 20 pouces à l’avant et de 21 pouces à l’arrière. On reconduit les éléments aérodynamiques extrêmement importants comme les volets actifs dans le bouclier, le becquet actif et l’aileron s’adaptant à la conduite et la vitesse. Touche de rappel de l’ancienne génération, les blocs optiques reconduisent la technologie à DEL PDLS PLUS de série.

 

 

Indéniablement, ce qui intéresse l’acheteur se trouve sous le capot arrière : le moteur. Comme la tendance l’oblige chez Porsche, on reconduit le 6 cylindres à plat de 3,8 litres. Sous cette livrée Turbo, il ne pousse pas moins de 572 chevaux avec un couple de 553 livres-pieds. Il s’agit de 32 chevaux de plus que dans la 911 Turbo précédente. On doit également considérer qu’il y a une concession en matière de cavalerie puisque la Turbo S développe 641 chevaux. En ce qui concerne la transmission, pour l’heure, il n’y a qu’une seule possibilité, la même boite automatique PDK à 8 rapports à double embrayage que l’on obtient aussi dans la Turbo S.

Évidemment, on a droit à une véritable orgie de technologies. Les suspensions sont toujours l’un des points les plus intéressants chez Porsche. Avec cette Turbo, deux options sont livrables. Les fameuses et carrément exceptionnelles PASM (Porsche Active Suspension Management) sont de série. Selon Porsche, elles offrent un équilibre entre le dynamisme et le confort. Ceux qui voudront rester du côté de la pure sportivité pourront opter pour les PASM Sport, une option à seulement 1 720 $. Cette dernière permet d’abaisser la voiture de 10 millimètres.

Les autres caractéristiques intéressantes sont le rouage intégral et le PDCC (Porsche Dynamic Chassis Control). La possibilité d’une version du PDCC encore plus dynamique est possible avec le PDCC Sport à 3 610 $ qui inclut également un vecteur de couple. Les quatre roues sont directionnelles et bien sûr, il existe des options pour le système d’échappement qui vont de 3 990 $ à 4 480 $. Pour un système de freinage plus puissant, il y a encore l’option des PCCB (Porsche Ceramique Composite Brake) qui débute à 11 020 $.

En juxtaposant toutes ces caractéristiques, la nouvelle Porsche 911 Turbo 2021 peut boucler le 0-100 kilomètre à l’heure en seulement 2,8 secondes pour la version coupé. À ce chapitre, il y a un gain de 0,2 seconde par rapport à la 991. La vitesse de pointe demeure dans l’illégalité avec un maximum de 320 kilomètres à l’heure. Les prix canadiens sont connus, la version coupé débute à 194 400 $ alors que le cabriolet commence à 209 000 $. Bien évidemment, ces tarifs sont avant de passer dans le département des accessoires et des options…

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer