La Mitsubishi Mirage change de style - Actualités

Nouveaux modèles

La Mitsubishi Mirage change de style

Elle est désormais harmonisée avec le reste de la gamme du petit constructeur japonais.

Samuel Lessard

18 novembre 2019

Mitsubishi

Il y a maintenant plusieurs années que la Mitsubishi Mirage, et la berline Mirage G4, roule sa bosse sur notre marché. Il était maintenant temps pour le constructeur de lui rafraichir la bouille, histoire de l’harmoniser avec le reste de la gamme et aussi pour lui donner un petit coup de main pour raviver l’intérêt envers le véhicule. Les versions thaïlandaises de ces sous-compactes de l'année 2020 ont été dévoilées hier.

En plus d'introduire un nouveau design, l'année 2020 est également synonyme de changement dans l'offre de la sous-compacte. Sur le marché nord-américain, la berline Mirage G4 tire sa révérence faut de ventes convaincantes, laissant toute la place à la Mirage à hayon. Le constructeur dit aussi vouloir se concentrer sur les ventes de ses VUS Outlander, Eclipse Cross et RVR.

Qu'à cela ne tienne, personne ne tombera en bas de sa chaise en regardant la Mirage 2020. Elle arbore la fameuse grille de calandre proéminente noire avec des lignes horizontales, bordée de part et d’autre de crochets chromés qui prennent origine au bas des phares et qui descendent dans le pare-chocs.

L’arrière ne surprendra personne non plus avec ses quelques modifications subtiles, qu’on peut observer aux feux de position mais aussi au pare-chocs maintenant muni de réflecteurs verticaux. Quelques modifications ont lieu en ce qui a trait aux couleurs extérieures, tout comme au design des roues de 15 pouces qui change pour les deux modèles.

Les quelques modifications intérieures se résument à l’ajout d’un nouveau système d’info-divertissement muni de l’application Apple CarPlay, de l’ajout de plastiques à fini souple et à un nouveau matériau pour les sièges. Alors que la berline thaïlandaise Attrage a droit au similicuir, les versions plus équipées de la Mirage régulière à hayon ont recours à un tissu à carreau, qui n’est pas sans rappeler vaguement celui qu’on retrouve à bord d’une Volkswagen Golf GTI.

Du point de vue mécanique, aucun détail n’a été donné. La Mirage sortante était munie d’un moteur 3-cylindres de 1,2 litre, accouplé à une boîte manuelle à cinq rapports ou à une automatique à variation continue.

La Mirage est construite en Thaïlande et est exportée ailleurs dans le monde dans plus de 90 pays. De son côté, l’Attrage - défunte Mirage G4 - est distribuée dans une soixantaine de pays à travers le monde et est construite aussi en Thaïlande.

De plus amples détails sont à venir quant aux versions nord-américaines de la sous-compacte Mirage à hayon.

NDLR : 2019-11-18, 22h15 : Modifications apportées pour préciser l'offre canadienne de la Mirage 2020.

POURRAIT AUSSI VOUS INTÉRESSER

Le segment "On l'a essayé" qui traite de la Nissan Micra, du GMC Sierra 4-cylindres et de l'Audi Q7

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer