La Kia K5 2021 débarque et elle est splendide - Actualités

Nouveaux modèles

La Kia K5 2021 débarque et elle est splendide

La Kia K5 2021 viendra remplacer la Kia Optima au sein de la gamme, ce qui permettra à Kia de mieux concurrencer les canons du segment des berlines intermédiaires.

30 juin 2020

Kia

Les consommateurs canadiens n’ont acheté que 1 671 Kia Optima en 2019 (contrairement à 11 381 Honda Accord et 13 654 Toyota Camry) ; cependant, au sud de la frontière, il s’en est vendu pas moins de 96 050 exemplaires, un chiffre comparable à l’année précédente (101 603 exemplaires). Cela signifie que la berline intermédiaire du constructeur est loin d’être morte. Ainsi, Kia lui injecte une foule de nouveautés pour l’année modèle 2021, y compris une nouvelle appellation. Dites bonjour à la toute nouvelle Kia K5 2021!

À vrai dire, cette nomenclature n’est pas entièrement nouvelle. Dans d’autres marchés, surtout dans son pays d’origine – la Corée du Sud – cette voiture a toujours porté le nom K5.


Reposant sur une toute nouvelle architecture que le constructeur nomme N3, cette plateforme de troisième génération propose une structure plus résistante aux collisions tout en réduisant la masse nette du véhicule. Bien qu’aucune donnée technique n’ait été dévoilée à son sujet lors de la présentation, Kia précise que cette architecture modulable supportera la plupart de ses prochains véhicules.

Le communiqué de presse du constructeur déclare que cette nouvelle berline est plus longue, plus large et plus basse que sa devancière, mais les spécifications annoncées révèlent une berline aux proportions presque identiques. Sa longueur totale passe de 4 855 à 4 905 millimètres.

 



Avec son design clairement plus moderne, angulaire et sophistiqué, la Kia K5 2021 arbore la nouvelle direction stylistique du constructeur. On y remarque le fameux « museau de tigre » utilisé sur d’autres produits de la marque de même que les nouveaux phares à DEL du type « heartbeat » cachés derrière un capot bombé.

À l’arrière, la K5 se présente dans un format style « fastback », tirant certaines ressemblances à la Kia Stinger et incorporant une partie arrière qui emprunte quelques éléments stylistiques de la Hyundai Sonata. En somme, c’est un design plutôt réussi.

Deux motorisations seront au menu. Les variantes d’entrée de gamme (LE et EX), qui arriveront dans les concessions canadiennes dès cet automne, seront mues par un 4-cylindres turbo de 1,6 litre – un moteur bien connu chez Kia – qui développe une puissance de 180 chevaux et produit un couple de 195 livres-pieds. Ce moteur sera jumelé à une boîte de vitesses automatique à 8 rapports et transmettra sa puissance par l’entremise des roues avant.

Quelques mois après son arrivée dans le marché, le deuxième moteur, offert uniquement pour la déclinaison GT-Line, s’ajoutera à la gamme. C’est un tout nouveau 4-cylindres turbo de 2,5 litres développant 290 chevaux et produisant un couple de 311 livres-pieds. Il sera jumelé à une boîte automatique à double embrayage à 8 rapports.

La grande surprise, c’est l’ajout de la transmission intégrale avec le moteur turbo de 2,5 litres, ce qui permettra à la K5 de mieux concurrencer les berlines Nissan Altima, Toyota Camry et Subaru Legacy qui l’offrent, elles aussi.

Kia a préféré ne pas révéler trop de photos lors de sa présentation du modèle. Selon le constructeur, il s’agit ici d’un dévoilement préliminaire. On nous promet plus de clichés dans quelques semaines lorsque nous approcherons de sa mise en marché.

On peut toutefois apercevoir l’un des deux nouveaux écrans multimédias de 8 et de 10,25 pouces. Grande première chez Kia : l’écran de 8 pouces offrira la possibilité de se connecter à Android Auto et Apple CarPlay sans fil. Cette fonctionnalité ne sera toutefois pas offerte avec l’écran de 10,25 pouces.

Sans surprise, la Kia K5 2021 possédera une foule de technologies d’aide à la conduite de série, comme l’alerte de collision frontale, l’alerte de perte d’attention du conducteur et l’assistance de suivi de voie.

Aucun prix officiel ni de donnée de consommation n’ont encore été révélés par le constructeur. Kia mentionne que ces informations seront dévoilées au public quelques semaines avant la mise en marché. Quant à RPM, nous trouvons son design réussi et son niveau de technologie intéressant, mais nous lui reprochons d’être trop conservatrice au chapitre des motorisations à essence.

Cela dit, nous nous attendons à ce que Kia commercialise une déclinaison hybride ou encore hybride rechargeable prochainement, chose qui lui permettra sans doute de se distinguer davantage. À suivre!

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer