La Bugatti Divo dévoilée à Pebble Beach - Actualités

Nouveaux modèles

La Bugatti Divo dévoilée à Pebble Beach

Le constructeur Bugatti a présenté la Divo, une variante plus agile que la Chiron sur laquelle elle repose. Il s'agit assurément de la plus désirable voiture présentée au cours du weekend.

Vincent Aubé

27 août 2018

Bugatti

Ce n’est pas tous les jours qu’on assiste à la présentation d’une nouvelle Bugatti. C’est ce qui explique tout l’engouement entourant la Divo, la plus récente interprétation de la marque d’origine française.

À LIRE AUSSI : MILAN RED : une autre hypervoiture pour les mieux nantis

Les plus fins auront déjà remarqué l’aspect familier de cette hypervoiture avec la Chiron, seul modèle actuellement commercialisé par Bugatti. Toutefois, contrairement à la Chiron – trop commune apparemment pour le commun des mortels (!) –, la Divo se veut plus poussée lorsqu’est venu le temps d’attaquer un tracé sinueux, contrairement à la Chiron qui est surtout reconnue pour ses capacités ahurissantes à très haute vitesse.

Les ingénieurs de la marque ont retravaillé l’aérodynamique de la voiture, ce qui explique ce museau plus agressif au niveau de l’aération et de l’appui à haute vitesse. En fait, la Divo ajouterait 90 kg d’appui supplémentaire par rapport à la Chiron. Pour assurer un refroidissement optimal du système de freinage, la carrosserie renferme des ouvertures supplémentaires.


Puisqu’il est question de refroidissement, le toit ainsi que le panneau qui recouvre la mécanique ont été modifiés pour gaver plus efficacement le moteur W16 à quatre turbos en oxygène. À ce sujet, sachez que le bloc de 8,0-litres de cylindrée développe toujours la bagatelle de 1 479 chevaux-vapeur et que la boîte à double embrayage est bien entendu toujours en service pour acheminer la puissance aux quatre roues motrices.

La forme de la voiture change également avec des blocs optiques redessinés, un diffuseur élargi, un aileron plus imposant (qui sert aussi de frein à haute vitesse) en plus d’un système d’échappement à quatre embouts. À lui seul, l’aileron améliorerait grandement l’appui et la force de freinage.


Une autre différence notable en ce qui a trait à la Divo se trouve derrière le volant. En effet, la jauge d’instrumentation va dorénavant s’arrêter à 380 km/h, nouvelle vitesse de pointe du bolide. Pour ceux qui ne le sauraient pas, la Bugatti Chiron est capable de 420 km/h sans même forcer!

La Divo est également allégée de 35 kg grâce à des jantes, plus de fibre de carbone et quelques autres détails.

Comme toute hypervoiture d’exception, la Bugatti Divo est encore plus exclusive que la Chiron avec un prix de base de 5,8 millions de dollars américains (ou 7,5 millions de dollars canadiens), tandis que seulement 40 exemplaires vont sortir des ateliers de la marque.

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer