L’hypercar à hydrogène Hyperion XP-1 prend forme (vidéos) - Actualités

Nouveaux modèles

L’hypercar à hydrogène Hyperion XP-1 prend forme (vidéos)

Après l’essence et l’électrique, les amateurs de voitures exotiques auront bientôt une nouvelle option avec l’Hyperion XP-1 alimenté à l’hydrogène.

22 février 2021

Vous voulez rouler à l’hydrogène, mais les Toyota Mirai et Hyundai Nexos ne vous inspirent pas ? Voici la solution pour vous : l’hypercar Hyperion XP-1.

On voit de plus en plus de bolides de haute performance abandonner les moteurs thermiques au profit de l’électrification. Il suffit de penser à la Tesla Roadster, à la Lotus Evija, à la Rimac C_Two et ainsi de suite. Toutefois, tout comme dans le monde des automobiles « normales », certains constructeurs explorent des voies différentes. Dans l’univers des hypercars, c’est l’entreprise Hyperion qui fait office d’excentrique avec la XP-1.

Pour la deuxième fois en quelques semaines, elle s’est pointé le bout du nez dans les rues. La première fois, c’était dans le cadre du CES de Las Vegas, et voilà qu’on remet ça sur Hollywood boulevard à Los Angeles.

 

 

Pourquoi cette voiture mérite-t-elle notre attention ? Déjà le design est particulier, mais ce qui fait sa singularité, c’est l’énergie qu’elle utilise pour se mouvoir : l’hydrogène. Selon le constructeur, ce monstre de technologie pourra parcourir une distance de plus de 1 600 kilomètres sur un seul ravitaillement. De facto, l’XP-1 devient le véhicule automobile qui offre la plus grande autonomie de l’industrie.

Prototype de l'Hyperion XP-1

Sur le plan technique, les ingénieurs d’Hyperion arrivent avec une proposition à la fine pointe de la technologie. Pour contrer le poids de la mécanique à hydrogène, la quasi-entièreté du véhicule est construite avec de la fibre de carbone et du plastique composite renforcé au titane. Fait intéressant, l’un des réservoirs d’hydrogène est aussi faits de fibre de carbone. Cette voiture est une véritable « hybride », et il faut souligner l’apport de panneaux solaires sur le bolide. Le fabricant ne divulgue pas la taille de la batterie qui emmagasine l’électricité solaire ni de la pile à combustible à hydrogène.

Prototype de l'Hyperion XP-1

Hyperion ne divulgue pas la puissance, mais on assume rapidement qu’il s’agit d’une vraie sportive. Avec son poids de 1 032 kilos (2 275 livres), elle est en mesure de boucler le sprint de 0 à 96 kilomètres/heure tout juste sous les 2,2 secondes. Selon les données attendues, la vitesse de pointe pourra excéder les 355 kilomètres/heures. On doit une bonne partie de ses performances d’exception à son rouage intégral et à l’infinité de réglages de son vecteur de couple. 

Prototype de l'Hyperion XP-1

L’XP-1 devrait arriver sur le marché d’ici un an, au début de 2022. On ne connaît pas le prix de ce tour de force technologique, mais une chose est certaine, ce sera un produit hautement exclusif avec une production limitée à seulement 300 exemplaires.

Tag associé: Véhicules électriques
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer