L’Audi Q5 2021 passe sous le bistouri - Actualités

Nouveaux modèles

L’Audi Q5 2021 passe sous le bistouri

Suivant le rafraîchissement de la gamme A4 pour 2020, c’est maintenant au tour de l’Audi Q5 d’être partiellement revu pour 2021.

Audi

L’Audi Q5 est le VUS compact de luxe le plus populaire au pays, et Audi met tout en œuvre pour qu’il demeure en tête avec un rafraîchissement et de nouvelles technologies pour 2021.

Audi a levé le voile sur le Q5 2021 qui subit un important rafraîchissement sur les plans esthétique et technologique. Avec près de 2 800 exemplaires vendus au Canada en 2019, le Q5 précède tous ses concurrents. Par conséquent, il revêt une grande importance pour le constructeur au pays. L’objectif de cette mise à jour pour 2021 vise précisément à lui permettre de rester devant la concurrence.

En matière d’esthétique, Audi retravaille les extrémités du véhicule. C’est particulièrement probant à l’avant. L’ensemble de la grille de calandre « Single Frame » est revisité pour une allure encore plus sportive. On lui refuse toutefois l’approche du Q7 avec ses bandes verticales. Ici, on favorise une configuration en grillage inédite dans la gamme Audi. Les blocs optiques aussi sont revus. À ce chapitre, ils s’inspirent de ce qu’on connaît de l’A4 2020. Tout à DEL, on leur donne une présentation évolutive qui suit la tendance d’autres produits du constructeur allemand. Suivant ces améliorations, le bouclier avant passe aussi au bistouri avec de fausses prises d’air qui reprennent la finition noire lustrée du cadre de calandre.

 

 

De profil, c’est passablement plus tranquille. En fait, on se contente de nouvelles jantes selon la version et le degré d’équipement. À l’arrière, l’esprit du Q5 est maintenu, mais l’on propose pour la première fois sur le véhicule un éclairage entièrement à diodes électroluminescentes organiques (DELO). Il s’agit là d’une signature que nous verrons de plus en plus chez Audi. Cette technologie permet aux stylistes de s’éclater. Le Q5 2021 propose pas moins de quatre différents types d’éclairages.

Dans l’habitacle, encore une fois, on retient l’approche de la berline A4. Audi procède à plusieurs ajustements techniques quant à l’équipement. Toutefois, l’élément qui retient le plus notre attention est indéniablement l’intégration d’un nouvel écran multimédia de 10,1 pouces au sommet de la planche de bord. Bien évidemment, on retrouve l’instrumentation à 100 % numérique « Virtural Cockpit » sur écran de 12,3 pouces devant le conducteur en option.

En termes de mécanique, contre toute attente, Audi reste coite quant à la sélection de la motorisation. On s’attend à une récupération presque intégrale de ce qu’on connaît dans la berline A4. De base, le 4-cylindres turbocompressé de 2,0 litres sera vraisemblablement reconduit avec sa puissance de 248 chevaux. La version SQ5 sera également de l’équation avec son puissant V6 de 349 chevaux. Offert depuis quelques mois, le modèle hybride rechargeable revient avec son autonomie tout électrique de 32 kilomètres.

Pour l’instant, Audi Canada n’a pas confirmé s’il y aura variation du côté des prix pour la gamme Q5/SQ5 2021.

Tags associés: Véhicules hybrides rechargeables, Autonomie, PHEV, Hybridation légère
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer