Jusqu’à 617 chevaux pour les BMW X5M et X6M 2020 - Actualités

Nouveaux modèles

Jusqu’à 617 chevaux pour les BMW X5M et X6M 2020

La puissance du V8 biturbo 4,4 L de BMW est une réplique frappante au Mercedes-AMG GLE63S.

Luc-Olivier Chamberland

3 octobre 2019

BMW M

On les attentait avec impatience : BMW a présenté les X5M et X6M 2020 dans le cadre de la course de DTM à Hockenheim. Et on dirait que la quête de puissance a atteint un niveau supérieur puisque grâce à leur V8, ces VUS pourront obtenir une puissance dépassant les 600 chevaux.

Sur le plan esthétique, c’est bien évidemment la forme de la nouvelle génération des X5 et X6 qui dirige. Passant par le traitement M, le nouveau pare-chocs est plus angulaire et surtout, plus agressif. Étonnamment, leur look général est moins chargé que les versions régulières. Les rétroviseurs y passent aussi et présentent une configuration plus aérodynamique.

Au profil, on remarque d’emblée les jantes de 21 pouces à l’avant et de 22 pouces à l’arrière pour le modèle Competition. À l’arrière, un imposant diffuseur noir lustré s’invite et sert d’habitat aux quatre gros pots d’échappement. Notez que la version Competition offre encore plus d’accents noirs lustrés, ce qui permet le retrait complet des touches de chrome.

À LIRE AUSSI :
Pas de familiale M chez BMW
BMW X5 M et X6 M 2015 : le duo diabolique est de retour!
Voici le nouveau VUS X5 de BMW
Porsche Cayenne Coupé 2020 : à l’attaque des X6, GLE et Q8

Le cœur de ces versions M et M Competition se retrouve sous le capot. Dans les deux cas, le V8 biturbo de 4,4 litres est reconduit. Dans le X5M et X6M « de base », on se contente d’une puissance de 592 ch et 553 lb-pi de couple. Les plus ambitieux pourront se tourner vers la variante Competition et ses 617 ch / 553 lb-pi de couple.

Toutes les versions arrivent avec une boîte automatique à huit rapports, de même qu’avec un différentiel actif de conception M. Selon BMW, les temps d’accélération seront de 3,8 et 3,9 secondes pour le 0-100 km/h, en fonction du modèle.

À LIRE AUSSI :
Essai du BMW X5 xDrive 50i 2019
Essai du Mercedes-Benz Classe GLE 2020

Essai de l’Audi Q7 3,0 TFSI 2020
Essai comparatif des Audi SQ5 2018 et Volvo XC60 2018

BMW ne se limite pas simplement à l’intégration d’un gros moteur et pousse plus loin en termes d’avancées technologiques. Dans le lot, on note la présence de suspensions adaptatives et d’un contrôle actif de stabilisation de l’assiette du véhicule. Tel qu’attendu, la direction se montre aussi plus précise en fonction du mode de conduite adopté.

Autre point d’importance : les disques de freins obtiennent des tailles généreuses; 15,5 pouces à l’avant avec un étrier à 6 pistons, alors qu’à l’arrière, ils se limitent à 15 pouces et un seul piston.

POURRAIT AUSSI VOUS INTÉRESSER :
Pierre essaie une BMW M5 2018 à l’émission RPM.

   
               

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer