Hyundai Venue 2020 – Le début de la fin pour l'Accent? - Actualités

Nouveaux modèles

Hyundai Venue 2020 – Le début de la fin pour l'Accent?

Le constructeur coréen ajoute un autre utilitaire à son portfolio, le Venue 2020, qui vient s'immiscer dans le créneau des micro-VUS.

Vincent Aubé

19 avril 2019

Hyundai

Avec la présentation de son plus petit véhicule utilitaire à New York, Hyundai vient de réduire l’espérance de vie de l'Accent. Officiellement, Hyundai n’a pas encore mis la populaire citadine à la retraite, mais le nouveau Hyundai Venue 2020, dont le mandat est d’enlever des ventes au Nissan Kicks, risque d’accélérer les choses pour la sous-compacte la plus vendue au pays.

À LIRE AUSSI : Hyundai prépare son nouveau VUS, le Venue

Le constructeur arrive sur le marché avec un petit utilitaire fort sympathique. Non seulement le design de ce dernier est complètement différent du Kona – son grand frère avoué –, mais avec une mécanique éprouvée et un équipement complet, le Venue 2020 est probablement voué à un bel avenir.

Comme son rival de Nissan, le Hyundai Venue limite la motricité aux roues avant. Le bloc quatre cylindres, dont la puissance n’a pas été révélée, peut être couplé à une boîte manuelle à six rapports – oui, une manuelle! – ou à une unité IVT (Intelligent Variable Transmission). Le constructeur a beau taire les chiffres du moulin boulonné entre les deux roues avant, on sait que le moteur de l’Accent développe une puissance de 130 chevaux et un couple de 119 lb-pi; on verra bien si ces statistiques sont semblables pour le multisegment qui arrivera sur nos routes l’automne prochain.

Le Venue 2020 est plus court, plus étroit et plus haut que le Kona, avec un empattement plus court également. Le volume intérieur du Venue est donc sans surprise plus petit que celui du Kona. Heureusement, la banquette arrière se replie vers l’avant pour agrandir l’espace cargo.

Puisqu’il s’agit d’un utilitaire urbain, son habitacle se doit d’être branché au possible, et pour décrire l’ambiance qui règne à bord du nouveau véhicule, c'est réussi. La sellerie mi-similicuir, mi-denim, est de belle facture, tandis que la planche de bord ressemble plutôt à celle d’un véhicule cossu avec cet écran tactile qui ressort en plein centre.

C’est vraiment après la saison estivale qu’on pourra voir si le public se laisse embarquer dans cette aventure utilitaire de poche, et ce, au profit d’une sous-compacte qui roule sa bosse ici depuis les années 90. 

VOUS POURRIEZ AUSSI AIMER :

   
               
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer