Dodge présente la Challenger SRT Hellcat Redeye 2019 - Actualités

Nouveaux modèles

Dodge présente la Challenger SRT Hellcat Redeye 2019

Le constructeur américain étire la sauce avec son duo de muscle cars. En effet, la Challenger et la Charger sont remaniés une fois de plus pour 2019.

Vincent Aubé

29 juin 2018

Dodge

Avec l’arrivée de la Dodge Challenger SRT Demon en 2018, il était légitime de penser que le sommet de la démesure avait été atteint. C’était mal connaître les ingénieurs de l’aile SRT qui, pour la dernière année du modèle, ont décidé de jeter de l’huile sur le feu sur le modèle Hellcat.

À LIRE AUSSI : Une Dodge Viper et une Dodge Challenger Demon à l’encan

Pour 2019, la Dodge Challenger SRT Hellcat Redeye fait son apparition dans l’arène de la puissance musclée. Cette variante va en quelque sorte prendre la place de la Demon dans l’échiquier Challenger, puisque le ponycar diabolique est limité à 3 300 unités pour l’année-modèle 2018 seulement.



Avec une carrosserie élargie, un capot à deux prises d’air, un écusson Hellcat à l’œil rouge et même des jantes exclusives, l’édition SRT Hellcat Redeye est presque aussi méchante que la Demon. Remarquez, avec 797 chevaux extirpés de son V8 suralimenté de 6,2-litres de cylindrée, le muscle car ne devrait pas avoir trop de difficulté à se déplacer. Pour les amateurs de statistiques, sachez que le couple a également progressé (par rapport au modèle Hellcat actuel) jusqu’à 707 lb-pi.



Mais, ce n’est pas tout, puisque le modèle SRT Hellcat sans l’appellation Redeye voit également son V8 bonifié pour l’année qui vient. En effet, le V8 passe à 717 chevaux (un gain de 10), tandis que le couple passe à 656 lb-pi, en hausse de 6. Dodge va également permettre aux mordus d’habiller une édition R/T avec une carrosserie inspirée de la Demon avec les arches de roues élargies.



Le constructeur n’a pas oublié sa berline Charger non plus, puisqu’il s’agit de sa dernière année également sous cette forme. L’édition SRT Hellcat est donc redessinée à l’avant avec des prises d’air intégrées à la grille de calandre, alors que de nouvelles jantes s’ajoutent aux options. Les ingénieurs ont toutefois intégré plusieurs technologies présentées au préalable sur la Challenger Demon, donnant à la berline plus d’outils pour les départs arrêtés. La mécanique de 707 chevaux demeure inchangée, mais bon, avec une telle cavalerie sous le pied droit, la puissance ajoutée au modèle Challenger Hellcat n’est pas vraiment nécessaire. Notez que les versions SRT et R/T bénéficient aussi d’une suspension retravaillée pour une meilleure tenue de route.

Les livrées 2019, les dernières de cette génération, devraient arriver à l’automne.

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer