Cadillac dévoile les détails de la CT5 - Actualités

Nouveaux modèles

Cadillac dévoile les détails de la CT5

Nous en savons désormais un peu plus sur la Cadillac CT5, cette berline qui vient prendre la place de la CTS et de l’ATS, et qui est présentée officiellement au Salon international de l’auto de New York.

Samuel Lessard

18 avril 2019

Cadillac

Quelques semaines après le dévoilement des photos officielles de sa berline CT5, Cadillac divulgue les détails de ce qui se trouve sous la carrosserie ainsi que les caractéristiques d’équipement. On sait, entre autres, qu’elle sera offerte avec une boîte automatique à 10 rapports et un rouage intégral.

À LIRE AUSSI : Cadillac songerait à agrandir l'alignement V

Rappelons d’entrée de jeu que la CT5 reprend plusieurs éléments stylistiques qui ont été montrés au public pour la première fois sur le concept Escala. La ligne de toit très bombée de la voiture lui donne un air trapu, ce qui fait contraste avec la longueur hors-tout assez généreuse – 4 924 mm – se rapprochant davantage des berlines intermédiaires que des berlines compactes.

Sans surprise, un moteur turbocompressé à quatre cylindres sera installé d’office dans la CT5. Il développera 237 chevaux et 258 lb-pi de couple, ce qui, de prime abord, semble un peu moins impressionnant que ce que la concurrence allemande propose. Un moteur optionnel plus enjoué est également offert pour plus de puissance. Il s’agit d’un V6 de 3,0 litres qui crache un maigre 335 chevaux, mais un stupéfiant 400 lb/pi de couple. Notons qu’ils sont tous deux munis de la désactivation des cylindres.

Ces deux moteurs sont jumelés à une boîte automatique à 10 rapports – une première dans le segment – et peuvent être équipés d’une traction intégrale, même si la voiture vient de série avec une configuration à propulsion. D’ailleurs, dans le but de maximiser le comportement routier, la CT5 est assemblée sur la très réputée plateforme à propulsion de Cadillac.

Des mécaniques au goût du jour, c’est bien, mais ce n’est pas tout. C’est pourquoi Cadillac met également le paquet sur la technologie embarquée. Le spectaculaire régulateur de vitesse mains libres Super Cruise est de la partie, ce qui fait de la CT5 le second produit de la marque à intégrer cette assistance à la conduite. Comme tant d’autres produits GM, cette nouvelle venue retient les services de la caméra-rétroviseur : située sur le couvercle du coffre, elle retransmet l’image captée dans le rétroviseur central – une autre première dans le segment.

De série, la nouvelle berline proposera l’alerte de collision avant même le freinage automatique d’urgence en marche avant avec détection de piétons. En option seront offerts le freinage automatique d’urgence avancé en marche avant, le stationnement automatique et la détection de piétons avec freinage automatique en marche arrière.

La Cadillac CT5 est présentée au Salon international de l’auto de New York et sera assemblée à l’usine Lansing Grand River. Trois versions seront offertes sur le marché canadien à compter de l’automne prochain : Luxury, Premium Luxury et Sport.

À VOIR AUSSI :

   
               

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer