Bentley Mulliner Bacalar 2020 : du grand art par Mulliner - Actualités

Nouveaux modèles

Bentley Mulliner Bacalar 2020 : du grand art par Mulliner

Genève est généralement le Salon de tous les excès avec des véhicules tous plus exclusifs les uns que les autres. Cette année, sans aucun doute, c’est la Bentley Mulliner Balacar 2020 qui prend le titre du bolide le plus outrageux.

Bentley

Depuis des décennies, Mulliner est reconnu pour la conception de personnalisation de voitures existantes. Le fait de créer la Bacalar, presque de toute pièce, marque un retour aux sources pour ce préparateur d’élite.

Bentley, par sa division de personnalisation Mulliner, dévoile l’une des voitures les plus exclusives qui auraient été présentées dans cette édition du Salon de Genève, le roadster Bentley Mulliner Bacalar 2020. S’inspirant du concept EXP 100 GT dévoilé l’an dernier, Bentley met à profit sa nouvelle orientation stylistique avec la Bacalar. Bien qu’elle soit construite sur la base de la Continental GT, la Bacalar se voit offrir une toute nouvelle carrosserie. On retrouve la mode des années 1920 et 1930 où il n’était pas rare de voir des automobiles entièrement carrossées par Mulliner au profit des clients les plus exigeants.

Il n’y a pas un angle qui n’est pas parfaitement étudié pour donner de la prestance au roadster. La partie avant est particulièrement travaillée avec ses blocs optiques aux DEL : on retrouve la forme ronde habituelle de Bentley, mais avec une évolution quant à l’intégration de la bande horizontale. La calandre noire se positionne très bas pour une allure plus dynamique. Il en va de même pour les prises d’air proéminentes qui sculptent le pare-chocs. On remarque aussi qu’une composante noire s’étire pour faire une sortie d’air derrière la roue sur l’aile. Le couvercle du toit (rollover) s’inspire des speedsters avec son aménagement à deux couleurs. La hanche  bombée met l’accent sur la puissance du véhicule et surtout sur le fait que la voie arrière est plus large de 20 mm. Pour l’arrière, les feux à la structure interne très complexe adoptent une forme incrustée en profondeur dans le design. Sous tous les angles, on voit bien que l’on n’a pas affaire à une simple Bentley.

 

 

Le thème de l’unicité se poursuit dans l’habitacle. Il y a des airs de Continental GT, mais le luxe atteint son paroxysme avec l’intégration de plusieurs éléments plus exclusifs. Dans le lot, on retrouve des boiseries émanant d’un arbre de plus de 5 000 ans. Bentley se montre toutefois écoresponsable puisque l’arbre était mort! Peut-être encore plus spectaculaire, chaque siège ne comporte pas moins de 148 199 surpiqûres... 

Sous le capot, les lettres de noblesse sont assurées par le W12 de 6,0 litres dont la puissance atteint maintenant les 650 chevaux, soit 24 de plus de la Continental GT « ordinaire ». On apporte aussi une touche de modernité avec l’intégration d’un système 48 volts qui fait la gestion des suspensions.

Bentley ne divulgue pas le prix de la Bacalar 2020, mais on suppose allègrement qu’il est dans les 6 ou même 7 chiffres! Seulement 12 unités seront assemblées... et toutes sont déjà vendues.

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer