Audi RS6 Avant : bienvenue au Canada - Actualités

Nouveaux modèles

Audi RS6 Avant : bienvenue au Canada

La gamme RS a 25 ans et culmine avec la sportive à hayon Audi RS6 Avant 2020, une familiale orientée vers l’innovation et la haute performance.

Luc-Olivier Chamberland

21 août 2019

Audi

Audi revient au Canada avec une RS6. Non seulement nous l’attendions depuis des années, mais elle vient tenir tête à la Mercedes-AMG E63S familiale dans la catégorie des voitures pratiques de haute performance.

Nous savions que le constructeur Audi préparait une vaste offensive à l’endroit de la sportivité, au sein même de sa gamme. Depuis des mois, on nous promet que la gamme RS prendra du galon. L’Audi RS6 Avant 2020 pose le premier pavé vers cet objectif. Bien évidemment, d’autres modèles sont attendus dans un futur plus ou moins rapproché.

À LIRE AUSSI : Audi S8 2020 : 563 chevaux à l’assaut de la S63 AMG
À LIRE AUSSI : Audi ramène-t-il des familiales en Amérique du Nord?

La RS6 Avant se présente comme un véritable tour de force technologique, mais aussi esthétique. Premier constat, elle n’a pas la devanture d’une A6, mais bien celle d’une A7. De cette manière, Audi veut lui donner un caractère encore plus sportif. La largeur de la voiture est également frappante. Pour chacune des roues, les voies sont élargies de 1,6 pouce (40 mm). Les ailes sont donc 3,2 pouces (80 mm) plus imposantes que sur un modèle régulier. D’ailleurs à ce compte-là, il ne reste que le toit, les portes avant et le hayon qui sont intégralement reconduits de l’A6 Avant. Tout le reste a été retourné sur la planche à dessin.

Nouveau design
Impossible de ne pas souligner la beauté athlétique des jantes de 21 ou 22 pouces. Fait important : l’évolution de la grille de calandre, le fameux single frame qui se distingue plus que jamais, notamment avec son ouverture à la jonction du capot. Les pare-chocs y passent aussi. Ils ont maintenant une apparence beaucoup plus agressive avec des accents gris contrastants ou encore en fibre de carbone – en option. La visite extérieure se complète avec les deux énormes pots d’échappement servant à évacuer l’enivrante sonorité du moteur.

Dans la cabine, impossible de ne pas reconnaître le caractère spécial de la RS6 Avant. La présentation de l’A6 normale est suivie à la lettre, mais plusieurs accents viennent donner à la nouvelle familiale sa distinction. Les sièges et le volant Sport sont dans le haut de la liste. Pratiquement tout l’habitacle est recouvert de cuir et d’Alcantara, en plus de notes d’aluminium.

Toutes les technologies et innovations connues chez Audi sont intégrées à bord, dont l’instrumentation Cockpit virtuel, les écrans multimédias, et les aides et assistances à la conduite. Tout y est. Dans le cas de la RS6 Avant, Audi ajoute un vaste programme de personnalisation pour les acheteurs plus exigeants. Étant une familiale, elle conserve son aspect très pratique avec un volume de coffre allant de 585 à 1 680 litres, selon la position de la banquette.

« Machine de guerre »
Au-delà des apparences, la RS6 Avant est bel et bien une machine de guerre en matière de performance. L’aventure débute avec un V8 TFSI de 4,0 litres, partagé dans la grande famille Volkswagen avec différents produits Porsche. Dans la RS6, il pousse 600 chevaux et 590 lb-pi de couple. Grâce au mariage du moteur avec une boîte automatique à huit rapports configurée par les ingénieurs RS, cette familiale boucle le 0-100 km/h en seulement 3,6 secondes, et le 0-200 km/h en 12 secondes. Ses limites : 250 km/h pour le modèle « normal » contre 305 km/h avec l’ensemble Dynamic.

Il faut souligner l’intégration d’une assistance électrique sur la RS6. En effet, on retrouve de série la technologie 48 volts. Afin d’obtenir une plus « faible » consommation de carburant, le moteur, en fonction des conditions, peut rouler avec 0, 2, 4, 6 ou 8 cylindres.

À LIRE AUSSI : La voiture blindée la plus rapide du monde
À LIRE AUSSI : Un Audi RS Q8 avec le moteur hybride Porsche?
À LIRE AUSSI : Audi lève le voile sur son concept Prologue Avant à Genève

Le rouage intégral quattro est automatiquement inclus. La distribution du couple sera majoritairement de 40-60 avec avantage à l’essieu arrière. Toutefois, en fonction du mode de conduite et des conditions routières, jusqu’à 70 % du couple pourra aller à l’avant et 85 % à l’arrière. L’histoire continue avec l’intégration des quatre roues directionnelles et d’un vecteur de couple. Des suspensions à l’air adaptatives sont également ajoutées. De facto, la RS6 est 20 mm plus basse qu’une A6 Avant. En fonction de la vitesse et du mode de conduite, les amortisseurs peuvent varier sur une plage de 30 mm.

Une conduite invitante
Audi multiplie les options et les avenues pour rendre la conduite encore plus invitante pour le pilote. Pas moins de six modes de conduite sont intégrés à la RS6. Pour la première fois, les modes RS1 et RS2 sont proposés, libérant et optimisant l’ensemble des composantes mécaniques. Audi ne lésine pas sur ses systèmes de freinage. De base, on obtient des disques de 16,5 pouces à l’avant et 14,6 pouces à l’arrière. Si ce n’est pas suffisant, l’option des disques en céramique carbone est livrable; leur taille avant atteint alors 17,3 pouces et les étriers n’ont pas moins de 10 pistons. Cette option permet également de réduire la masse du véhicule de 75 lb.

Audi revient par la grande porte dans le monde élitiste des familiales de haute performance. Clairement, la Mercedes-AMG E63S n’est plus la seule « belle du bal ». Pour l’heure, ses prix canadiens ne sont pas encore connus, mais la RS6 Avant arrivera en concession fort probablement dans le deuxième tiers de 2020.

POURRAIT AUSSI VOUS INTÉRESSER :
Luc-Olivier nous présente une Audi A3 d’occasion!

   
               
Tags associés: Véhicules électriques, Hybridation légère
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer