Aston Martin Victor 2020 : la célébration des années 1970 - Actualités

Nouveaux modèles

Aston Martin Victor 2020 : la célébration des années 1970

Aston Martin fête l’époque des années 1970 avec le Victor, un coupé à la construction unique basé sur la légendaire One-77.

8 septembre 2020

Aston Martin

C’est fou ce qu’on peut faire quand on est millionnaire. Dans le cas présent, Aston Martin souligne ses heures de gloire des années 1970 en créant pour un riche client une voiture unique, le coupé Victor.

Ce n’est ni la première ni la dernière fois qu’Aston Martin crée de toute pièce un exemplaire unique pour un riche client. On découvre ainsi le coupé Victor que le fabricant a dévoilé dans le cadre du concours d’élégance de Londres.

On pourrait croire qu’Aston Martin et sa division de personnalisation se sont basées sur l’une de leurs dernières créations ; pourtant, ce n’est pas du tout le cas. Dans les faits, la conception du Victor tire ses origines de l’une des premières super voitures de la marque, le coupé One-77 construit entre 2009 et 2012. L’histoire ne dit pas s’il reste un One-77 dans les garages d’Aston Martin, ou si un client a demandé que sa voiture soit dotée d’une nouvelle carrosserie.

 

 

Quoi qu’il en soit, l’objectif derrière cette création consiste à souligner les 70 ans de la Vantage. On s’inspire de l’une des Vantage les plus emblématiques, soit le modèle des années 1970. Quand on regarde ce qui rapproche les deux véhicules, on constate un seul point commun : les phares ronds. Aston Martin souligne que la carrosserie est entièrement refaite en fibre de carbone. Le bolide conserve évidemment quelques éléments du One-77, mais aussi de la Vulcan, la plus extrême des Aston Martin à ce jour. Grâce à ces modifications, le constructeur britannique soutient que le Victor est plus léger que le One-77 dont il est dérivé.

Techniquement, sans surprise, on retrouve un moteur V12 de 7,3 litres, le même que celui de la One-77. Par contre, Cosworth revoit le moteur et se permet de hausser la puissance à 836 chevaux contre 760 pour le modèle d’origine. Il en est de même pour le couple qui passe de 553 à 605 livres-pieds. L’un des aspects les plus originaux du Victor, c’est le fait qu’il soit équipé d’une boîte de vitesses manuelle à 6 rapports. Dans cette configuration, le Victor devient l’Aston Martin la plus puissante de l’histoire équipée d’une boîte manuelle. Juste pour cette raison, sa valeur est garantie. D’autres améliorations sont apportées. On ne lésine pas sur les moyens comme en témoigne l’intégration des suspensions adaptatives du Vulcan et de ses modes de conduite. Considérant la vélocité, on intègre des freins céramique-carbone et un seul écrou central.

Sans l’ombre d’un doute, Aston Martin vient de créer une autre pièce de collection qui ne fera que prendre de la valeur. Pour ce qui est du prix du Victor, Aston Martin réserve cette information à son propriétaire. On peut allègrement supposer que les sept chiffres sont atteints.

 

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO: Aston Martin : Visite d'Aston Martin Works

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer