Acura dévoile la TLX Édition PMC 2020 - Actualités

Nouveaux modèles

Acura dévoile la TLX Édition PMC 2020

Le constructeur veut assembler la berline à la main pour une poignée de consommateurs prêts à débourser un supplément. Un Acura MDX fait main sera également dévoilé.

Vincent Aubé

12 avril 2019

Acura

Les constructeurs cherchent toujours de nouvelles manières de séduire les consommateurs. La dernière trouvaille du côté d’Acura est d'assembler une berline TLX A-SPEC à la main, au même endroit que l’exotique NSX : au Performance Manufacturing Center (PMC) à Marysville, en Ohio.

À LIRE AUSSI : Une année majeure pour Acura en 2019

Baptisée Acura TLX Édition PMC, la berline de l’année modèle 2020 fera ses débuts officiels la semaine prochaine au Salon de l’auto de New York, en même temps qu’un MDX assemblé selon les mêmes standards que la berline… et que la NSX, évidemment!

L’élément qui saute aux yeux à la vue de cette TLX Édition PMC 2020 est sa couleur. En effet, la peinture qui fait appel à la technologie des nano-pigments, jusqu’ici limitée à la supervoiture NSX, sera appliquée à la berline sport. Il faut l’avouer, sur les photos, cette couleur rouge Valencia est très attirante grâce à un lustre « inégalé » – aux dires du constructeur.

Mais la TLX Édition PMC n’est pas seulement une berline dotée d’une peinture de voiture exotique. Son assemblage débute par la livraison d’un châssis monocoque à l’usine PMC, où la peinture de la caisse constitue la première étape.

Ensuite, les techniciens d’Acura s’affairent à l’installation de toutes les composantes de la voiture, allant du groupe motopropulseur aux faisceaux de fils, et passant par les éléments du châssis (freins, suspension, etc.), sans oublier l’électronique embarquée.

Les jantes et les pneus viennent compléter la portion extérieure de la voiture, avec les derniers détails de la carrosserie. La TLX est terminée lorsque l’habitacle est mis en place.

Face aux autres TLX A-SPEC, l’Édition PMC a tout de même quelques exclusivités comme le cadre de calandre peint en rouge, ainsi que le toit, les poignées de porte et les jantes de 19 pouces tout en noir lustré. Des boîtiers de rétroviseur agencés à la carrosserie, et des embouts de pots d’échappement de quatre pouces de diamètre couleur chrome foncé.

L’habitacle contient également quelques exclusivités comme les sièges en cuir Milano noir avec garniture en suède Alcantara et surpiqûres rouges, une finition qu’on retrouve aussi sur les panneaux de portières. Le volant A-SPEC est recouvert d’un cuir perforé avec surpiqûres rouges également, tandis que le levier de vitesses adopte une finition métallisée. Et puisqu’il s’agit d’une édition limitée, une plaque numérotée est installée sur la console centrale, pour rappeler aux consommateurs qui seraient tentés par cette berline spéciale que leur TLX n’a pas été assemblée par des robots.

Acura parle d’un prix avoisinant les 50 000 $ pour cette édition, un supplément de 10 000 $ par rapport au prix de départ d’une TLX A-SPEC 2019. Le constructeur ne mentionne pas non plus le nombre d’unités prévues pour cette production limitée, mais la photo de la plaque numérotée donne une idée de la quantité, puisqu’elle indique « 000/360 ». Reste maintenant à savoir si on parle de 360 unités pour l’Amérique du Nord au grand complet, ou seulement pour les États-Unis. 

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer