Une Challenger qui se prend pour une Dodge Charger Daytona - Actualités

Insolite

Une Challenger qui se prend pour une Dodge Charger Daytona

Un nostalgique de la Dodge Charger Daytona 1969 revisite une Challenger pour lui donner des airs du « muscle car » des années 1960 à 1970. Voilà une rare occasion de mettre la main sur cette création.

La Dodge Charger Daytona a marqué des générations entières par ses performances et, surtout, son allure. Il est donc presque normal que des amateurs l’aient recréée en passant par la Dodge Challenger. Il y a même un exemplaire à vendre.

Lancée en 1969, la Dodge Charger Daytona d’origine est une véritable légende. Non seulement le bolide avait-il une allure unique avec son museau aérodynamique et son aileron démesuré, mais il a marqué l’histoire de la NASCAR. En effet, la plus célèbre d’entre toutes, c’est la voiture bleue de Richard Petty ; de plus, c’est une Daytona conduite par Buddy Baker qui a atteint pour la première fois les 200 mi/h (322 km/h) le 24 mars 1970 à Talladega. La table était mise pour que la Daytona reste gravée dans la mémoire collective.

Quoi qu’il en soit, il y a toujours des amateurs de la Charger Daytona, même plus de 50 ans plus tard. On retrouve donc cette semaine une voiture qui lui rend hommage à sa manière. Il s’agit d’une Dodge Challenger R/T 2013 qui a été transformée pour prendre des airs de la Charger Daytona 1969. Les principaux éléments décoratifs de la Daytona sont impossibles à manquer. Le premier, c’est naturellement la partie avant pointue qui favorisait une meilleure pénétration dans l’air. Le concepteur est même allé jusqu’à intégrer des phares rétractables dans l’équation. Deuxième point essentiel, l’aileron. Inutile de le commenter. Tout amateur de « muscle car » sait le reconnaitre immédiatement. Le modèle présent vient aussi avec des jantes de 20 pouces et des bandes rouges décoratives.

 

 

Sous le capot, les temps changent. Ce n’est donc pas le V8 HEMI de 7 litres qu’on y retrouve, mais bien le V8 HEMI de 5,7 litres. On perd quelque peu de puissance par rapport aux 390 chevaux de 1969, mais à 372 chevaux c’est encore décent. La voiture revisitée arrive sans modification technique réelle. On conserve donc la boîte automatique à 5 rapports. Il y a toutefois un fait très intéressant, cette réplique n’a que 3 000 kilomètres au compteur. 

Dans l’habitacle, le traitement esthétique suit l’approche extérieure. C’est toujours le vieil intérieur de la Challenger 2013, mais on y a apporté quelques améliorations dont une nouvelle sellerie de cuir en blanc crème et rouge. L’élément qui en séduira plus d’un, le sélecteur de vitesses en crosse de révolver.

Le bolide sera mis en vente à l’encan cette semaine sous l’égide de Barrett-Jackson. Bien sûr, considérant le contexte, le tout se passera en ligne sur internet. Fort heureusement, il n’y a aucun risque que cette réplique n’atteigne le prix demandé d’environ 300 000 $ pour une Dodge Charger Daytona d’origine. Pour ceux qui aimeraient tenter leur chance, voici l’adresse pour participer et faire votre mise.

 

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO : Au volant des Subaru Legacy 2020 et Dodge Challenger SRT Hellcat Redeye Widebody 2019

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer