Le boss de Ford aimerait importer le Puma ST en Amérique - Actualités

Insolite

Le boss de Ford aimerait importer le Puma ST en Amérique

Jim Farley, le PDG de Ford, a récemment « gazouillé » qu’il aimerait bien que le Puma ST soit vendu en Amérique du Nord et ailleurs dans le monde. Si le « boss » le veut…

18 février 2021

Ford est un constructeur d’automobiles qui revendique une collection de modèles internationaux, mais certains ne le sont certainement pas. Dans le lot, un micro-VUS, le Puma. Non seulement il est « cute », mais il propose également une version de performance ST. Est-ce qu’on le veut ? Oui, et Jim Farley, le patron de Ford, le veut aussi.

Cette histoire et l’intérêt qu’on porte au Ford Puma ST viennent d’une publication sur Twitter du grand patron de Ford, Jim Farley. Il a embrassé le web, particulièrement aux États-Unis et au Canada, en soulignant qu’il aimerait bien voir le Puma ST en Amérique du Nord et ailleurs dans le monde.

Ford Puma ST 2022

Il n’en faut pas plus pour faire naître l’espoir que nous puissions rouler dans un Puma ST un jour au Canada. À tout le moins, on sait maintenant que, si Ford Canada manifeste un intérêt pour le Puma ST, Jim Farley pourrait être enclin à en approuver l’importation chez nous.

 

 

Ford Puma ST 2022

Le Puma, même dans ses versions régulières, serait même une très bonne idée pour le marché canadien. Pour l’instant, l’offre de Ford en matière de VUS sous-compact se limite à l’EcoSport. On doit admettre qu’il s’agit d’un échec tant au chapitre du rendement que des ventes. Le Puma pourrait donc sauver la mise pour le constructeur. Résolument plus moderne, il est construit sur la base de la nouvelle génération de la Fiesta européenne, une autre voiture que nous n’aurons jamais.

Ford Puma ST 2022

Quoi qu’il en soit, l’idée d’un Puma ST au Canada est excellente. Le Hyundai Kona, dans sa version N-Line, aurait de la compagnie. Il faut toutefois souligner que l’approche est passablement différente. Le Kona N-Line est mû par un 4-cylindres turbocompressé de 1,6 litre qui développe une puissance de 195 chevaux et produit un couple de 195 livres-pieds ; il vient de facto avec un rouage intégral. Pour ce qui est du Puma ST, on parle plutôt d’un 3-cylindres turbocompressé de 1,5 litre qui pousse 197 chevaux et produit un couple de 236 livres-pieds. Cette mécanique est jumelée à une boîte de vitesses manuelle à 6 rapports et à une stricte traction.

Ford Puma ST 2022

Ford clame un temps d’accélération de 6,7 secondes au sprint de 0 à 100 kilomètres/heure avec une vitesse de pointe de 220 kilomètres/heure. Maintenant, à quel prix se vendrait ce jouet ? Au Canada, nous pourrions nous attendre à une facture se situant entre 40 000 et 45 000 $.  

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer