La plus longue voiture au monde est en restauration - Actualités

Insolite

La plus longue voiture au monde est en restauration

La plus longue voiture au monde est basée sur un Cadillac Eldorado 1976 et elle mesure 30,5 mètres.

13 mai 2020

Mike Manning

Les automobiles extrêmes sont légion et montre que, parfois, l’irrationnel prend le dessus sur le rationnel. La plus longue voiture au monde, construite dans les années 90 sur la base d’une Cadillac Eldorado 1976, en est un bon exemple. Après avoir fait jaser d’elle dans le livre des records Guinness, ce monstre surnommé « The American Dream » a été laissé à l’abandon, s’est détérioré et a finalement été récemment amené en Floride où il subit actuellement une restauration extensive.

La plus longue voiture au monde est la création de Jay Ohrberg, un préparateur spécialisé dans la modification de voitures. Basée sur une Cadillac Eldorado 1976 et allongée pour atteindre une longueur totale de 30,5 mètres (100 pieds) supportée par 26 roues et ayant recours à deux moteurs V8, cette limousine a été construite au cours des années 90. Elle s’est démarquée non seulement en raison de sa longueur hors norme, mais aussi en raison de ses caractéristiques uniques : un vert de terrain de golf, une piscine avec tremplin et même une hélisurface permettant à un hélicoptère de se poser sur la voiture.

The American Dream - Photo officielle Record Guinness

Tel que rapporté initialement par Motor1, la voiture a été laissée à l’abandon, tant et si bien qu’elle s’est ramassée dans un état lamentable malgré son aspect unique. « The American Dream » était propriété de Autoseum, un centre d’enseignement muséal dans l’état de New York, qui avait l’intention de la reconstruire avec ses étudiants. Comme les plans ont avorté, la voiture a été rachetée par Mike Dezer, propriétaire de Dezerland Park Car Museum en Floride, qui a entamé les procédures de restauration en août dernier et qui a pour but de l’exposer.

 

 

Bien que la tâche ne soit pas simple en raison de l’état de décrépitude avancée de la voiture, la restauration avance lentement mais surement. Des pièces provenant d’une autre Cadillac Eldorado 1976 ont été utilisées et le réassemblage de la carrosserie, séparée en deux pour le transport, a été amorcé.

Même si la pandémie de COVID-19 a ralenti le processus de restauration, il semble que va reprendre dans les prochaines semaines. La restauration devrait néanmoins être complétée d’ici le printemps prochain, après quoi « The American Dream » sera exposée au Dezerland Park.

 

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO : 1892 : La première automobile américaine

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer