L’unique Shelby GT500 « notchback » 1967 enfin retrouvée - Actualités

Insolite

L’unique Shelby GT500 « notchback » 1967 enfin retrouvée

Découvrez l'histoire du prototype Shelby GT500 1967, une version notchback unique au monde.

Vincent Aubé

22 août 2018

shelbyprototypecoupes.com

La seule Ford Mustang Shelby GT500 « notchback » 1967 de l’histoire vient d’être retrouvée plus de 50 ans après être sorti des ateliers du préparateur.

À LIRE AUSSI : Un International Harvester Scout II 1979 plus cher qu’une Lamborghini Huracán

L’union entre Caroll Shelby et le constructeur Ford a pris naissance dans les années 60 et s’est poursuivie jusqu’au décès du célèbre préparateur en 2012. Au cœur de cette collaboration se trouvait la Ford Mustang, principale voiture transformée par le sorcier texan de la performance.

Et au sommet de la pyramide, on retrouve la Shelby GT500, si on exclut les versions spéciales et les monstres modernes comme la Shelby 1000. Mais, un modèle mieux connu sous l’appellation « Little Red » manquait encore à l’appel jusqu’à tout récemment. En effet, en 1967, Ford avait confié à Shelby American un coupé Mustang « notchback » équipé du mythique V8 de 428 pouces cubes muni d’un carburateur à quatre barils.



L’histoire raconte que ce coupé serait seulement la deuxième Mustang en existence à avoir reçu le gros 8-cylindres, et la seule « notchback » à porter l’écusson GT500 cette année-là. En 1967, Shelby va compléter trois prototypes GT500 (avec numéro de série) : un coupé « fastback », ce fameux coupé « notchback » et une décapotable.

On croyait cette voiture conçue pour tester des pièces de performance perdue à jamais, mais par miracle, « Little Red » aurait échappé au broyeur après une tournée promotionnelle. On raconte aussi que le V8 était coiffé d’un compresseur volumétrique, ce qui rendait le V8 encore plus désirable. Malheureusement, comme vous pourrez le constater dans cette courte vidéo, l’engin semble avoir disparu.

Little Red: Hiding in Plain Sight from barrettjackson on Vimeo.

Dernièrement, Craig Jackson, de la maison Barrett-Jackson, a réussi à dénicher la voiture qui gisait abandonnée dans un champ du Texas, avec plusieurs pièces manquantes. Avec l’aide de Jason Billups et Kevin Marti, Jackson a pu s’assurer de l’authenticité de la voiture en retraçant le numéro d’identification de Ford. Le nouveau propriétaire de « Little Red » va d’ailleurs stationner cette voiture aux côtés de « Green Hornet », un autre prototype GT500 similaire à celui retrouvé plus de 50 ans après sa construction.


Craig Jackson a d’ailleurs créé un site web dans le but de retracer toute information utile sur l’histoire de « Little Red ». Toute personne qui possède de l’information sur cette voiture est invitée à communiquer avec celui qui aura la tâche de restaurer à l’état neuf le coupé GT500 1967.

Pour l’instant, cette Shelby GT500 a besoin de beaucoup de travail. Par contre, lorsqu’elle sera complétée, elle pourrait bien valoir au-delà de deux millions de dollars américains, une belle inflation par rapport aux 3 318,84 $ américains exigés en 1967 pour en faire l’acquisition.

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer