Il parcourt plus de 1 million de kilomètres avec sa Toyota 2002 - Actualités

Insolite

Il parcourt plus de 1 million de kilomètres avec sa Toyota 2002

Il parcourt 59 000 kilomètres annuellement depuis l’acquisition du véhicule en 2002.

L'équipe RPM

16 janvier 2019

Toyota (modèle 2003 illustré)

Les véhicules Toyota sont habituellement reconnus pour leur fiabilité. On connait tous quelqu’un dans notre entourage qui possède une vieille Toyota ayant parcouru des centaines de milliers de kilomètres. Aujourd’hui, nous vous racontons l’histoire d’un homme qui a réalisé l’exploit de parcourir plus d’un million de kilomètres avec son Toyota Land Cruiser 2002.

À LIRE AUSSI : Elle a parcouru plus de 1,6 million de kilomètres avec sa Hyundai Elantra 2013

C’est en 2002 que Martien Scheffers, un Néerlandais de 66 ans, a acheté son Toyota Land Cruiser. Ça a été immédiatement le coup de foudre. Chaque année, l’homme parcourait en moyenne 59 000 kilomètres sans jamais rencontrer le moindre problème mécanique. Puis, récemment, l’odomètre de son véhicule, ne pouvant afficher plus de six chiffres simultanément, s’est bloqué à 999 999 kilomètres.

Ne semblant pas trop impressionné par ces chiffres, l’homme a parcouru depuis à peu près 3 000 kilomètres de plus. Et il ne compte pas s’arrêter là. Il souhaite rouler avec son véhicule juste à temps qu’il rende l’âme.

Mais comment a-t-il bien pu accomplir un tel exploit? On sait que les Toyota sont fiables, mais elles ne sont pas non plus immortelles. M. Scheffers explique simplement qu’il a bien entretenu son VUS depuis son acquisition. Il soutient avoir respecté à la lettre le calendrier d’entretien du fabricant. Selon lui, le moteur et les autres pièces se retrouvant sous le capot de son véhicule ont tellement été bien entretenus qu’ils ont l’air d’avoir seulement six mois.

Le Néerlandais a toutefois un reproche à faire à son véhicule : l’allume-cigarette. Depuis qu’il est devenu propriétaire de son bolide, il a dû le remplacer six ou sept fois. En même temps, il avoue fumer beaucoup.

Très attaché à son Toyota Land Cruiser, le sexagénaire compte conserver son véhicule lorsqu’il rendra son dernier souffle. Il ne veut surtout pas l’envoyer à la ferraille. Il veut plutôt qu’il repose en paix dans son jardin.

M. Scheffers n’en est pas à son premier Toyota Land Cruiser. Il s’en était procuré un autre en 1995 qu’il a depuis revendu. Ce dernier se trouverait actuellement en Estonie et serait toujours fonctionnel.

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer