Hyundai Supernal, les premiers vols urbains dès 2028 - Actualités

Insolite

Hyundai Supernal, les premiers vols urbains dès 2028

Hyundai se lance à pieds joints dans l’univers de la mobilité urbaine, aérienne et autonome. L’entreprise vise la mise en vigueur des premiers vols en sol étasunien dès 2028.

11 novembre 2021

Hyundai a fait un coup d’éclat au CES (Consumer Electronics Show) de Las Vegas en 2020 avec le dévoilement du concept S-A1. Ce n’est pas une voiture, mais bien le mariage entre un drone et un avion destiné au transport de passager de toit en toit en pleine ville. 

Supernal, c’est l’appellation qui sera désormais utilisée par la division de mobilité urbaine aérienne et autonome de Hyundai. On délaisse ainsi l’Urban Air Mobility qui portait le projet depuis les débuts du concept S-A1 2020 présenté au CES de Las Vegas.

Hyundai Supernal S-A1 Concept 2020

Certification en 2024

Au-delà du changement de nom, l’aspect le plus important est l’avancement du projet de Supernal quant à sa mise en marche. Le développement de l’engin avance à grands pas. En fait, le constructeur assume même qu’il sera en mesure de commencer le processus de certification avec les autorités étasuniennes dès 2024, dans un peu plus de 2 ans.

 

 

Hyundai Supernal S-A1 Concept 2020

Mise en fonction en 2028

Évidemment, la certification est un long procédé qui peut demander son lot de changements, d’autant plus qu’il s’agit là d’une toute nouvelle branche dans le monde du transport. Le défi est certainement grand puisqu’il n’y a pas de précédent. Le seul secteur qui pourrait s’y rapprocher est celui des hélicoptères, et là, encore, les différences sont énormes. Quoi qu’il en soit, l’entreprise veut se déployer commercialement en 2028 et prendre de l’expansion tout au long de la décennie suivante.

Hyundai Supernal S-A1 Concept 2020

Électrique et autonome

Sur le plan technique, le véhicule fonctionne strictement à l’électricité. Selon Supernal, il exécute des décollages verticaux, ce qui facilite son usage en zone urbaine, particulièrement pour aller d’un toit à l’autre. De plus, il sera vraisemblablement en mesure d’atteindre une vitesse de pointe de 290 kilomètres/heure à une altitude maximale de 2 000 pieds (600 mètres). Étant électrique, la question de l’autonomie est centrale, on parle ici de 96 kilomètres. Pour l’instant, le constructeur ne parle pas de solution de recharge, rapide ou de remplacement.

Pour tout le monde

À ce jour, Supernal a un partenariat avec la ville de Los Angeles en vue d’une première mise en service. L’entreprise affirme également être en discussion avec des autorités britanniques et canadiennes en vue d’une expansion du service. Supernal se fait un point d’honneur d’éviter que son service ne soit limité qu’à l’élite et aux riches. Le patron de Supernal, Jaiwon Shin explique sa vision des choses : « En ajoutant une nouvelle dimension à la mobilité, nous sommes en mission pour transformer comment les gens et la société agissent, se connectent et vivent. Nous travaillons pour fabriquer le bon produit et une bonne intégration de marché. Nous allons utiliser les leviers du groupe Hyundai Motors pour la fabrication d’échelle pour nous assurer que la mobilité aérienne avancée atteigne le bon prix et qu’elle soit accessible aux masses. »   

 

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO : Des voitures volantes, pour vrai de vrai?

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer