Difficile d’obtenir des pièces pour une Tesla - Actualités

Insolite

Difficile d’obtenir des pièces pour une Tesla

Le spécialiste des véhicules électriques, Guillaume André, nous montre à quel point il est difficile d’obtenir des pièces pour une Tesla.

1 décembre 2020

Guillaume Fournier

Guillaume André, directeur général de l’entreprise familiale québécoise Véhicules électriques Simon André, s’y connaît en véhicules Tesla. Son équipe prend en charge la vente, la réparation et, même, la modification des véhicules d’occasion du constructeur californien. Dans une récente vidéo qu’il a publiée par l’entremise de sa chaîne YouTube, on l’aperçoit tenter de contacter les centres de service de Tesla pour obtenir des pièces de rechange. Hélas, ça ne se passe pas comme prévu.

La vidéo est plutôt simple, mais démontre à quel point il peut être difficile de s’approvisionner en pièces quand on est propriétaire d’une Tesla d’occasion au Québec. M. André commence tout bonnement par nous expliquer que, même son entreprise qui se spécialise en la matière, éprouve des difficultés à s’approvisionner.

Il commence par appeler le département de Service de la concession Tesla Montréal, pour terminer sa course dans une boîte vocale. Guillaume ne prend même pas le temps de laisser un message sous prétexte que « ça ne sert à rien, je l’ai essayé, des dizaines et des dizaines de fois. »

 

 

Il fait une deuxième tentative, mais auprès de Tesla Laval ; il tombe finalement dans le même cul-de-sac. Il explique que le résultat est identique, qu’il choisisse d’obtenir du service en français ou en anglais. Il termine avec la boutique de Tesla Québec. Hélas, même son de cloche !

« Je vous le dis, peu importe la journée ou l’heure de la journée, c’est impossible de parler à quelqu’un. Impossible. J’ai essayé depuis mon cellulaire et, même, depuis plusieurs téléphones différents ; car je me suis dit que c’est peut-être parce qu’ils reconnaissent mon numéro de téléphone qu’ils ne répondent pas. Mais non. C’est comme ça pour tout le monde. » - témoigne Guillaume André dans sa vidéo.

En outre, on remarque dans les commentaires de cette vidéo que d’autres consommateurs et détaillants éprouvent les mêmes frustrations. Un propriétaire explique même qu’il a dû commander une jante via l’application mobile de Tesla, laquelle n’est arrivée chez lui qu’au bout de deux semaines.

M. André affirme que la situation est très inquiétante pour les propriétaires de Tesla. Il explique que son entreprise doit actuellement négocier avec des clients qui ont un véhicule en panne et pour lequel il est impossible d’obtenir des pièces. La seule alternative consiste à réparer ces véhicules en utilisant des pièces d’occasion. Il explique ensuite que son entreprise a la chance d’avoir accès à un centre de démantèlement pour aider ses clients. De toute évidence, cette solution n’est pas des plus favorables.

 

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO: Antirouille Bolduc partie 1 : les défauts des Tesla

Tag associé: Véhicules électriques
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer