BMW crée une combinaison volante à turbines électriques - Actualités

Insolite

BMW crée une combinaison volante à turbines électriques

BMW s’envoie en l’air avec une combinaison volante, mieux connue sous l’appellation « Wingsuit » et fonctionnant à l’électricité.

9 novembre 2020

BMW

Dans la foulée de l’électrification des transports, BMW va un peu plus loin et, même, plus haut avec la conception d’une combinaison volante dotée de deux turbines électriques. 

BMW se lance plus sérieusement dans l’électrification des transports. On connaît déjà les i3 et i8, mais, au cours des prochaines semaines, l’offensive du constructeur bavarois sera passablement plus sérieuse. Histoire d’attirer notre attention, BMW présente un jouet électrique de haute technologie et pour les amateurs de sensations fortes, une combinaison volante. Développée en partenariat entre la division électrique BMW i et Designwork, la « BMW volante » fait un petit clin d’œil aux origines aéronautiques de BMW.

BMW soutient que sa conception est pensée en fonction d’aller plus vite et plus haut par rapport aux combinaisons traditionnelles. Pour y arriver, le vêtement est équipé de deux turbines en fibre de carbone de 10 chevaux chacune capables d’atteindre une vitesse de rotation de 25 000 tours/minute. L’ensemble des composants mécaniques est installé à même le torse du pilote. Considérant le poids reconnu des batteries, l’autonomie est assez limitée. On ne parle pas de kilomètres mais bien plutôt de minutes, et on n’en a pas plus de 5 dans le cas présent.

 

 

BMW nous offre deux vidéos qui mettent en lumière les exploits de l’Autrichien Peter Salzmann. En confiance, il est l’un des concepteurs et des pilotes d’expérience de ce sport extrême. À la suite d’une série de tests en soufflerie, M. Salzmann soutient que la turbine électrique lui permettra d’accélérer plus rapidement que ses comparses qui utilisent un équipement traditionnel.

Il ne faut pas avoir froid aux yeux pour se prêter à ce genre d’exercice. Les trois hommes (Peter Salzmann et deux autres ayant revêtu une combinaison traditionnelle) ont sauté d’un hélicoptère à 3 000 mètres d’altitude dans les Alpes autrichiennes. Les trois ont atteint une pointe excédant les 300 kilomètres/heure, mais Peter Salzmann y est arrivé passablement plus vite que ses collègues tout en jouissant de plus de mobilité dans ses mouvements, notamment les ascensions vertigineuses.

Cette combinaison volante à turbine électrique n’est rien d’autre qu’un coup de publicité de la part de BMW pour attirer l’attention sur le constructeur. Dans les vidéos, on y voit l’iX3, un VUS électrique basé sur le X3 mais strictement à propulsion et, surtout, qui ne sera pas commercialisé en Amérique du Nord. Nous aurons la vraie histoire cette semaine, plus précisément, le 11 novembre alors que nous découvrirons la version de production du BMW iNext Vision, le premier VUS dédié à l’électrification de la marque. 

Tags associés: Autonomie, Bornes de recharge, Batteries, Environnement, EV
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer