Volkswagen veut lancer un véhicule électrique à 26 000 $ - Actualités

Environnement

Volkswagen veut lancer un véhicule électrique à 26 000 $

Selon un rapport de Bloomberg, Volkswagen serait déjà en train de plancher sur l'ajout d'un multisegement sous-compact électrique au sein de sa gamme de véhicules I.D.

Vincent Aubé

12 novembre 2018

Volkswagen

Le constructeur Volkswagen songerait à greffer un multisegment sous-compact à sa gamme de véhicules électriques I.D. qui, en théorie, devrait arriver sur les routes en 2020. Mieux encore, cet autre modèle serait vendu à un prix encore plus abordable que celui estimé à 23 000 € (ou environ 34 000 $ canadiens) pour la compacte I.D. Neo.

À LIRE AUSSI : Les électriques de Volkswagen aussi bons que ceux de Tesla, pour la moitié du prix

En effet, ce petit utilitaire, qui entrerait en compétition directe avec le Hyundai Kona Électrique, commanderait un prix de départ estimé à 18 000 € (ou un peu plus de 26 000 $ canadiens). C’est ce que révèle un article paru sur le site web de l’agence Bloomberg. Ledit véhicule serait assemblé à l’usine d’Emden, en Allemagne, quoique cette information n’a pas encore été confirmée par la haute direction du constructeur allemand.

Ce modèle, qui risque de connaître du succès à cause de sa carrosserie compacte et utilitaire, serait prévu après 2020 avec des objectifs annuels de 200 000 unités par année. Cette estimation est semblable à celle de Tesla et sa berline Model 3 actuelle, la voiture la plus abordable du constructeur californien.

L’offensive I.D. de Volkswagen sera assurément l’une des plus agressives de l’industrie en ce qui a trait à la propulsion électrique, le constructeur ayant prévu de commercialiser pas moins de 50 modèles électriques d’ici quelques années à travers ses multiples divisions.

Volkswagen voudrait aussi ajouter une berline et une familiale de taille intermédiaire à son alignement d’avenir. Ces deux modèles seraient également prévus pour l’usine d’Emden qui, pour l’instant, s’occupe encore de l’assemblage de la Passat européenne. Justement, la Passat nord-américaine est assemblée à l’usine de Chattanooga au Tennessee, un endroit qui pourrait aussi servir de base pour la production de véhicules électriques en Amérique du Nord.

On verra bien ce qui adviendra de ces plans électriques pour Volkswagen, mais la seule idée de pouvoir mettre la main sur un petit multisegment électrique constitue une bonne nouvelle pour les amoureux de l’énergie propre, et ce, même si Volkswagen n’a absolument rien dévoilé quant aux capacités du véhicule.



Tags associés: Véhicules électriques, VUS électrique

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer