Volkswagen reçoit une amende de 1 milliard d'Euros - Actualités

Environnement

Volkswagen reçoit une amende de 1 milliard d'Euros

Cette amende, ordonnée par le gouvernement allemand, a été acceptée par le groupe Volkswagen

Samuel Lessard

14 juin 2018

Volkswagen

Après Mercedes-Benz en début de semaine, c’est maintenant au tour de Volkswagen de faire la manchette – encore une fois – au sujet de ses moteurs diesels. Le constructeur allemand a reçu une amende de 1 milliard d’Euros (1,5 milliard de dollars canadiens) de la part du gouvernement allemand pour avoir tripoté les systèmes de contrôle des émissions polluantes de ses moteurs diesels.

L’entreprise allemande fautive a déjà dit qu’elle acceptait la pénalité financière, admettant du même coup sa culpabilité dans l’affaire et annulant toute possibilité d’en appeler du verdict. Volkswagen considère que cette étape constitue un avancement majeur dans ce dossier qui l’accable depuis septembre 2015. Le PDG du constructeur, Herbert Diess, admet toutefois que plusieurs étapes subséquentes restent à être accomplies pour regagner la confiance des consommateurs.

Cette amende arrive près d’un an et demi après que le gouvernement américain ait condamné Volkswagen à lui verser 5,6 milliards (4,3 milliards de dollars américains) pour régler les charges civiles et criminelles qui pesait contre elle.

Pour le moment, le scandale diesel de Volkswagen a coûté près de 40 milliards de dollars canadiens (26G Euros) à l’entreprise allemande. Elle avait mis de côté la somme de 43,6 milliards de dollars canadiens (28,5G Euros) pour couvrir d’éventuelles charges et compenser les clients au terme des procédures judiciaires. Cette nouvelle amende de 1,5 milliard de dollars canadiens n’était pas calculée dans ce montant préalablement réservé.

Volkswagen fait toujours face à plusieurs poursuites de la part de différentes parties, y compris de la part de ses investisseurs.

Rappelons que Volkswagen a installé un logiciel de contournement des tests de contrôle d’émission des gaz à effet de serre sur près de 11 millions de véhicules à moteur diesel entre les années 2007 et 2015. Cette manipulation a été mise au jour en septembre 2015 après plusieurs tests effectués par différents organismes indépendants. Volkswagen a admis avoir installé un tel système peu de temps après la nouvelle.

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer