Une station à hydrogène dans Québec - Actualités

Environnement

Une station à hydrogène dans Québec

Il s’agit de la première station de ravitaillement en hydrogène de la province

L'équipe RPM

18 juin 2018

Hétu-Bellehumeur Architectes

Une station à hydrogène sur le boulevard Wilfrid-Hamel verra le jour au printemps 2019 à Québec. L’annonce a été faite par le gouvernement en début de semaine dernière.

À LIRE AUSSI : L’hydrogène dans le monde automobile

Ce mouvement est accompagné par la future présence dans le parc automobile du gouvernement du Québec de 50 Toyota Mirai - voiture à pile à hydrogène – qui seront mises en circulation d’ici la fin de l’année 2018.

Le point fort de cette station est qu’elle sera multi carburants. Comprenez qu’elle offrira, bien sûr, de l’hydrogène, mais aussi de l’essence ou encore de l’électricité.

Une diversité de choix 

Son hydrogène sera « fait maison », car il sera créé sur place grâce à ce qu’on appelle communément l’électrolyse. Cela consiste à extraire l’hydrogène en le faisant passer directement par un courant électrique. Autre point en faveur de la Mirai : elle peut être entièrement remplie d’hydrogène en l’espace de trois minutes. 

Le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles, Pierre Moreau, s’est exprimé à ce sujet lors d’une conférence de presse le 11 juin. « Ce que l’on veut, c’est offrir une diversité de choix. La filière hydrogène est une filière qui nous intéresse particulièrement, car il y a un potentiel », assure-t-il.

Avoir une province plus propre

Mais construire une station à hydrogène, ce n’est pas gratuit. Cinq millions de dollars vont être investis dans ce projet-pilote qui sera financé par trois entités. Le gouvernement du Québec apporte, sans surprise, 2,9 millions de dollars, le Groupe pétrolier Harnois injecte 1,1 million de dollars et le fédéral sort un million de dollars de ses poches. Harnois n’est pas inconnu dans le domaine des stations-service, car le groupe en possède plus de 400 dans tout le Québec.

Cette innovation affirme la volonté du Québec de se doter de véhicules plus propres. Il s’agit d’un enjeu actuel dans le monde de l’automobile, alors que la première station à hydrogène du Canada a ouvert ses portes le 15 juin dernier aux habitants de la ville de Vancouver en Colombie-Britannique.

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer