Mercedes-Benz veut être neutre en carbone d'ici 2039 - Actualités

Environnement

Mercedes-Benz veut être neutre en carbone d'ici 2039

Le constructeur à l'étoile d'argent se donne 20 ans pour arriver à la neutralité carbone avec sa stratégie baptisée Ambition 2039.

Vincent Aubé

14 mai 2019

Mercedes-Benz

Le géant Mercedes-Benz vient de dévoiler son plan pour les deux prochaines décennies. Baptisée Ambition 2039, cette stratégie inclut l’introduction d’une panoplie de modèles hybrides rechargeables et entièrement électriques.

À LIRE AUSSI : Mercedes-Benz dévoile enfin l'EQC, son premier VUS électrique

Le géant de Stuttgart a l'intention que ces modèles électrifiés représentent plus de la moitié des ventes de la marque d’ici 2030. Et neuf ans après cet objectif, Mercedes-Benz veut être complètement « neutre en carbone », une expression qui n’est pas synonyme de zéro émission, mais plutôt de compensation au niveau des émissions globales. Si le constructeur souhaitait annoncer une flotte zéro émission – donc entièrement électrique –, il l'aurait formulé différemment dans son communiqué.

En premier lieu, Mercedes-Benz veut que ses installations européennes soient entièrement neutres en carbone d’ici 2022, une stratégie qui s’étendra à d’autres établissements de la marque un peu plus tard. Le constructeur demande également à ses fournisseurs de suivre cette ligne de conduite.

Et la division allemande ne limite pas son engagement à ses véhicules de loisir. Sa flotte de camions et d’autobus sera de plus en plus appelée à l'électrification au fil des prochaines années. Le communiqué de la marque ne parle toutefois pas de neutralité carbone en ce qui a trait à sa flotte commerciale.

Mercedes-Benz ne compte pas pour autant réduire ses investissements dans les autres énergies. On peut donc s’attendre à ce que le prototype GLC F-Cell évolue et que sa technologie apparaisse à bord des autobus du groupe.

Mercedes-Benz n’a pas encore décidé de la composition de son parc automobile en 2039. Le constructeur encourage donc les politiciens à paver la voie vers un avenir plus neutre en carbone. Autrement dit, il se donne 20 ans pour y arriver, avec une certaine flexibilité en termes de solutions énergétiques.

Cette annonce est tout à fait positive pour l’industrie automobile en général, mais plusieurs questions restent en suspens. Par exemple, comment le constructeur compte-t-il rendre sa flotte neutre en carbone d’ici 2039? Et dans sa mission, achètera-t-il des crédits verts pour compenser l’empreinte de ses véhicules encore propulsés par des carburants fossiles? À moins que le véritable objectif soit d’offrir une flotte zéro émission d’ici 2039?

Rappelons que le constructeur procède ces jours-ci au lancement de son tout premier VUS électrique, l'EQC, attendu chez nous en 2020.

POURRAIT AUSSI VOUS INTÉRESSER :

   
               
Tags associés: Véhicules électriques, Environnement

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer