Mercedes-Benz devra rappeler 774 000 voitures diesel en Allemagne - Actualités

Environnement

Mercedes-Benz devra rappeler 774 000 voitures diesel en Allemagne

Le constructeur allemand aurait aussi intégré cinq fonctions non approuvées dans le logiciel de contrôle des émissions polluantes, ce qui toucherait potentiellement au moins un million de véhicules dans le monde.

Samuel Lessard

12 juin 2018

Mercedes-Benz

Les autorités allemandes ont ordonné à Mercedes-Benz de rappeler 774 000 véhicules équipés d’un moteur diesel en sol européen après que deux rencontres entre les parties impliquées n’aient pas suffi pour dissiper les doutes sur les émissions polluantes.

À LIRE AUSSI : FCA rappelle 490 000 véhicules au Canada

Le logiciel des véhicules concernés mettrait en pause un dispositif permettant de diminuer les émissions polluantes. Mercedes-Benz devra donc rappeler certaines fourgonnettes Vito (ici connue sous le nom de Metris), certaines berlines de Classe C et certains GLC. Les versions des modèles touchés ne sont pas offertes en Amérique du Nord.

Le constructeur allemand continue de nier les allégations de manipulation des émissions polluantes de ces modèles.

Le PDG de Daimler, Dieter Zetsche, s’est contenté de dire, lors d’un entretien avec des reporters après l’annonce, que les discussions avec le gouvernement avaient été « constructives ».

D’autres irrégularités

À peu près au même moment, Automotive News a rapporté que l’organisme allemand de régulation en matière de transport, KBA, aurait découvert cinq fonctions non approuvées à l’intérieur du logiciel de contrôle des véhicules Mercedes-Benz à moteur diesel répondant à la norme Euro 6. Ceci pourrait toucher potentiellement au moins un million de véhicules.

Cette annonce fait suite à un ordre donné par le KBA à Mercedes-Benz de rappeler 4 923 fourgonnettes Vito qui ne répondraient pas aux normes. Daimler a fortement nié ces allégations et a même rétorqué qu’elle n’hésiterait pas à se rendre devant les tribunaux pour faire renverser cette ordonnance.

Il faut rappeler que Daimler a procédé au rappel volontaire d’environ 3 millions de véhicules en Europe l’an dernier afin de diminuer les émanations polluantes de certains modèles. BMW et Volkswagen avaient fait une manœuvre similaire en même temps ou presque.

Amendes

Un peu plus tôt cette année, le ministre allemand des Transports, Andreas Scheuer, avait menacé Mercedes-Benz d’imposer une amende de 5 000 euros par véhicule diesel fautif. La somme totale pourrait s’élever à plus de 3,75 milliards d’euros (5,7 milliards de dollars canadiens).

Pour le moment, seule Volkswagen a reçu une amende en lien avec les moteurs diesel. Le coût total des modifications, des amendes et des rappels s’élève à près de 26 milliards d’euros pour le constructeur de Wolfsburg, ce qui correspond à près de 40 milliards de dollars canadiens. 

Mercedes-Benz avait annoncé, en 2016, que la Mercedes-Benz C300 familiale viendrait au Canada avec un moteur diesel, ce qui ne s’est jamais concrétisé. Les autres véhicules à moteur diesel de la gamme, à l’exception des fourgonnettes, ont été retirés du marché canadien pour l’année-modèle 2018.

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer