La première station de ravitaillement d’hydrogène du Québec bientôt prête - Actualités

Environnement

La première station de ravitaillement d’hydrogène du Québec bientôt prête

La station sera située sur le boulevard Hamel, à Québec.

L'équipe RPM

22 janvier 2019

Toyota Canada

Les véhicules à hydrogène sont encore peu populaires chez nous. Cela s’explique entre autres par le manque de stations de ravitaillement d’hydrogène. Cela devrait progressivement changer alors que Toyota, en partenariat avec Honda, Harnois Énergies, Hydrogenics, Transition énergétique Québec (TEQ) et Ressources naturelles Canada, a annoncé que la toute première station de ravitaillement d’hydrogène québécoise sera bientôt prête.

À LIRE AUSSI : 595 km d'autonomie pour le Hyundai NEXO FCV à hydrogène

La station multicarburant (il sera également possible d’y faire le plein d’essence et de recharger son véhicule électrique) sera officiellement ouverte à Québec, sur le boulevard Hamel, au courant du mois de février prochain. Martin Gilbert, directeur gestionnaire, Stratégie d’entreprise et Innovation chez Toyota Canada, a indiqué que cette première station-service utilisera, directement sur le site, un électrolyseur. Ce dernier transformera l’hydroélectricité en hydrogène propre et renouvelable pour alimenter les véhicules qui viendront « faire le plein ».

Pour faciliter les déplacements entre Montréal et Québec, une autre station ouvrira ses portes d’ici la fin de l’année dans la métropole québécoise. Elle sera située sur la Rive-Sud de Montréal.

Honda, qui vient tout juste de rejoindre le partenariat avec Toyota, a annoncé qu’elle allait investir dans le projet de construction de cette deuxième station-service.

« À court terme, cet investissement créera un environnement qui nous permettra de continuer à tester nos produits et de poursuivre l’éducation des Canadiens sur l’important potentiel des véhicules propulsés à l’hydrogène, sachant que leur adoption massive pourrait prendre un peu de temps », a indiqué Jean-Marc Leclerc, vice-président principal, ventes et commercialisation chez Honda Canada.

Pour le moment, les véhicules à hydrogène sont plutôt rares dans la belle province. L’année dernière, le Gouvernement du Québec s’était porté acquéreur d’une cinquantaine de Toyota Mirai, une première au Canada. Il s’agit d’un véhicule électrique à l’hydrogène doté d’une autonomie de 500 km pouvant se recharger en seulement cinq minutes. 

Actuellement, l’Institut de recherche sur l’hydrogène de Trois-Rivières et le centre administratif de Toyota Canada, à Brossard, sont les seuls endroits au Québec équipés d’une borne à hydrogène.

Reste maintenant à savoir si cette initiative incitera d’autres constructeurs à commercialiser des véhicules à hydrogène. Qui sait? Verra-t-on prochainement sur nos routes une Honda Clarity à hydrogène? En attendant, lisez notre essai de la Honda Clarity Plug-In Hybrid 2018.

Tags associés: Véhicules électriques, Bornes de recharge
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer