Des policiers de Mascouche roulent maintenant en Chevrolet Volt - Actualités

Environnement

Des policiers de Mascouche roulent maintenant en Chevrolet Volt

Le véhicule ne sera cependant pas destiné à pourchasser les criminels à 140 km/h sur l’autoroute.

L'équipe RPM

13 août 2018

Ville de Mascouche

Il n’y a pas que les automobilistes qui soient intéressés par les voitures électriques et les véhicules hybrides enfichables. Les municipalités, et plus particulièrement les services de police, s’intéressent de plus en plus à ce genre de véhicules. Et c’est normal. Ces derniers ne demandent pas de jeter par la fenêtre des dizaines de dollars, voire plus, par semaine en carburant. Il y a quelques jours, la Ville de Mascouche a annoncé que son service de police venait d’acquérir sa première voiture hybride enfichable.

À LIRE AUSSI : New York 2017 : Ford Responder Hybrid : la police écolo

La Chevrolet Volt ne sera cependant pas destinée à pourchasser les criminels à 140 km/h sur l’autoroute. Le véhicule, équipé de deux moteurs électriques fournissant une autonomie d’environ 85 kilomètres, sera utilisé par l’équipe de la police jeunesse de Mascouche.

Les policiers se serviront du véhicule pour faire de la prévention auprès des jeunes principalement dans les parcs et les écoles du territoire de la municipalité de Lanaudière.

« À Mascouche, nous poursuivons le virage vert amorcé il y a quelques années. L'acquisition d'une voiture électrique pour notre service de police est cohérente avec cette vision axée sur le développement durable », a indiqué Guillaume Tremblay, le maire de Mascouche, sur Facebook.

« Nous sommes particulièrement heureux de cette nouvelle acquisition. Dans notre virage vert, il était primordial que le nouveau véhicule du Service de police cadre avec les valeurs environnementales que nous mettons de l’avant. De plus, les citoyens pourront ainsi facilement repérer notre policière-jeunesse ainsi que nos agents préventionnistes! », a déclaré, pour sa part, Stéphane Handfield, conseiller municipal et président du Comité consultatif sur l’éthique et la sécurité publique de Mascouche.

Des Nissan Leaf au Service d’aménagement du territoire

La Chevrolet Volt n’est pourtant pas le premier « véhicule vert » de la municipalité de 45 000 habitants. Son service d’aménagement du territoire dispose déjà de quelques Nissan Leaf. Toutefois, le corps de police mascouchois est l’un des premiers au Québec à avoir un véhicule de la sorte.

En plus de Montréal, qui a fait l’acquisition d’une Mitsubishi i-MiEV en 2016, et de Vancouver, d’autres villes dans le monde, comme Paris, Londres, New York et Los Angeles, ont des véhicules de police électriques ou hybrides. Le phénomène devrait prendre de l’ampleur dans les prochaines années.

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer