Budget fédéral : rabais supplémentaire de 5000 $ pour les véhicules zéro émission - Actualités

Environnement

Budget fédéral : rabais supplémentaire de 5000 $ pour les véhicules zéro émission

Le gouvernement fédéral a dévoilé son budget 2019 et les automobilistes intéressés par l'achat d'un véhicule zéro émission pourront profiter d'un rabais de 5000 $.

Vincent Aubé

20 mars 2019

Hier, le gouvernement de Justin Trudeau a procédé à la présentation de son budget 2019, le dernier avant les élections fédérales prévues pour le mois d’octobre. Cette édition du budget canadien adopte quelques mesures intéressantes entourant l’automobile propre.

À LIRE AUSSI : Le président Trump veut couper la subvention de 7 500 $ sur les électriques

Ottawa imite les provinces de la Colombie-Britannique et du Québec en implantant un programme de rabais gouvernemental : 5000 $ pour l’achat d’un véhicule électrique ou propulsé par hydrogène dont le prix est inférieur à 45 000 $. Cette mesure exclut donc les véhicules de luxe, même la version de base de la Tesla Model 3 qui, rappelons-le, impose un coût minimal de 47 600 $. Pour cette portion de son budget, le gouvernement canadien allouera 300 millions de dollars pour accélérer la transition des automobilistes vers les véhicules zéro émission. 

Notons également que le rabais fédéral s'ajoute à ceux déjà en vigueur dans les deux seules provinces proposant un plan à cet effet. Rappelons que l’Ontario a mis fin au sien à l’automne 2018. Ottawa veut aussi encourager les entreprises qui se doteront de véhicules électriques ou alimentés par hydrogène à l’aide d’une déduction fiscale. D’ailleurs, pour la première année de mise en service, les entreprises qui auront acheté un véhicule vert auront droit à une déduction fiscale complète, et ce, jusqu’à concurrence de 55 000 $ incluant la taxe de vente.

Autre bonne nouvelle : le gouvernement canadien investit également 130 millions de dollars sur cinq ans au sein de Ressources naturelles Canada pour le développement du réseau des stations de recharge à l’échelle nationale. 

Finalement, un autre cinq millions de dollars est transmis à Transports Canada pour convaincre les constructeurs au pays de vendre une quantité suffisante de véhicules zéro émission qui répondront aux besoins des automobilistes canadiens.

Reste maintenant à savoir si le programme fédéral motivera les Canadiens à se tourner davantage vers l’énergie électrique ou encore l’hydrogène.

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer