BMW visé par des perquisitions en lien avec les moteurs diesel - Actualités

Environnement

BMW visé par des perquisitions en lien avec les moteurs diesel

Le constructeur a toujours nié avoir installé quelconque logiciel de contrôle des émissions polluantes dans ses véhicules.

Samuel Lessard

21 mars 2018

BMW

Le constructeur BMW a reçu la visite d’enquêteurs à son siège social de Munich de même qu’à son centre de recherche située en Autriche. Ceux-ci ont procédé à certaines perquisitions en lien avec une possible manipulation des émission polluantes des moteurs diesel par l’utilisation d’un logiciel de contournement.

En tout, plus de 100 enquêteurs sont entrés dans ces deux installations dans le but de récolter de la documentation. Selon ce qu’a affirmé un des juristes impliqués dans ce dossier, les perquisitions sont en lien avec certains soupçons suggérant que BMW aurait installé un dispositif de contournement des tests de contrôle des émissions polluantes.

Alors que les compétiteurs comme Volkswagen, Mercedes-Benz et FCA ont tous subi des reproches quant aux émissions polluantes de leurs moteurs diesel, la firme bavaroise s’en est toujours lavé les mains. Par le passé, BMW a toujours soutenu qu’aucun dispositif ou logiciel visant à corriger le taux ou le type d’émissions polluantes émises était installé dans ses véhicules à moteur diesel. 

Le constructeur a affirmé que les perquisitions ne mettaient pas en lumière l’existence d’un système de « manipulation ciblé » des émissions polluantes. En fait, le constructeur a plutôt affirmé que les perquisitions étaient reliées à une erreur qu’il a commise, soit celle d’installer le mauvais logiciel de contrôle moteur dans un total 11 400 berlines M550d et 750d à moteur diesel vendues en Europe.

BMW a d’ailleurs procédé au rappel de 11 700 voitures le mois dernier, statuant qu’un logiciel de contrôle du moteur inadapté avait été installé en usine.

Le scandale des émissions polluantes des moteurs diesel a commencé en septembre 2015 alors qu’on a découvert que Volkswagen avait manipulé les émissions polluantes de plus de 11 millions de véhicules à moteur diesel. Pour l’instant, le coût total en amendes et dédommagements pour le groupe Volkswagen s’élève à plus de 25 milliards de dollars américains.

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer