Bentley a battu le record de Pikes Peak - Actualités

Course

Bentley a battu le record de Pikes Peak

L’ascension du Pikes Peak dimanche dernier a permis à Bentley et au pilote Rhys Millen d’inscrire la Continental GT dans son livre des records.

Luc-Olivier Chamberland

3 juillet 2019

Bentley

Pour ses 100 ans, Bentley a bien l’intention d’attirer tous les projecteurs. Dans le lot des évènements extraordinaires, on peut maintenant ajouter le record de vitesse de la montée du pic Pikes avec une voiture de production.

La course de côte Pikes Peak International Hill Climb est une des compétitions les plus difficiles au monde. Pourquoi? C’est bien simple : l’ascension se fait en haute altitude, une difficulté notoire pour tous les moteurs thermiques. Comme on sait, pour qu’il y ait combustion, l’oxygène – plus rare en altitude – est une nécessité.

Dans le cas du Pikes Peak, le départ se situe à 2 835 mètres au-dessus du niveau de la mer, et la course se termine à 4 898 mètres d’altitude. Le parcours en soi a tout d’exceptionnel : 20 kilomètres, pas moins de 156 virages, le tout en flanc de falaise. Et plus la montée progresse, moins il y a d’oxygène.

Pour accomplir cet incroyable exercice, Bentley a confié le volant de sa Continental GT au pilote de renom Rhys Millen. Le même qui a battu le record de vitesse du Pikes Peak l’an dernier dans la catégorie des VUS, à bord du Bentayga.

À LIRE AUSSI : Bentley Continental GT 2019 : définitivement Bentley

Cette fois, il pilotait la nouvelle génération de la Continental GT avec son moteur W12 biturbo de 6,0 litres – 626 chevaux et couple de 664 lb-pi. Selon Bentley, la GT peut atteindre une vitesse de pointe de 333 km/h et boucle le 0 à 100 km/h en seulement 3,6 secondes.

Avec ces atouts en mains, Millen a pris d’assaut la célèbre montagne. Malgré une température difficile en altitude – neige et chaussée mouillée –, il a atteint son objectif haut la main. Il a franchi les 20 kilomètres en seulement 10 : 18 : 488. Sa prouesse impressionne d’autant plus quand on sait qu’il a brûlé le record par 8,4 secondes!

Millen commente sa réalisation : « C’est incroyable de terminer la course dans des conditions mouillées et enneigées au Pikes Peak. Nous sommes venus ici avec un but en tête : être la voiture de production la plus vite au sommet de la montagne et faire un nouveau record. Ce fut une semaine incroyable. Aujourd’hui, le défi était avec mère Nature et toutes les conditions qu’elle nous a données, mais la Continental GT a tenu bon jusqu’au sommet et maintenant nous sommes les numéros 1. »

POURRAIT AUSSI VOUS INTÉRESSER :

   
               
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer