Acura : le Pikes Peak comme terrain de jeu - Actualités

Course

Acura : le Pikes Peak comme terrain de jeu

Acura modifie une collection de véhicules de sa gamme en prévision de la célèbre course de côte Pikes Peak International Hill Climb.

Acura

Acura s’élancera dans la plus prestigieuse montée au monde avec une vaste collection de voitures modifiées dont le MDX, la TSX et une paire de NSX.

Le Pikes Peak International Hill Climb sera le terrain de jeu d’une vaste collection de voitures Acura. Dès le 30 juin, les bolides lourdement modifiés s’élanceront vers le sommet avec à leur bord, un rêve de temps record. Dans le lot, on retrouve naturellement la sportive de la famille – la NSX – en deux configurations, le RDX, le MDX Sport Hybrid, ainsi qu’une TSX aux allures de DTM.

À LIRE AUSSI : Une année majeure pour Acura en 2019

La NSX sera remarquée. La première servira de pace car, donc de voiture de tête pour les différentes épreuves. Elle reçoit l’équipement habituel pour ce type de compétition, comme un extincteur et une cage de protection.

La seconde subit passablement plus d’améliorations. Dans le lot, ses turbos sont plus gros, ce qui lui permet d’atteindre une cavalerie brute de 625 chevaux. Pour optimiser le rapport poids-puissance, les ingénieurs n’ont retiré pas moins de 200 livres de matériel superflu. Son temps d’ascension risque d’être fort impressionnant.

Toujours dans le département des hybrides, le MDX passe également sous la main des techniciens. Et ils se sont amusés! La cylindrée du moteur passe de 3,5 à 3,7 litres, autorisant un bond de 321 à 400 chevaux. L’apport de l’électrification est aussi revu avec une vélocité réévaluée. Les ingénieurs ont mis de côté la boîte automatique à neuf rapports pour adopter une boîte à double embrayage à sept rapports. Bien évidemment, elle est configurée pour optimiser la performance du moteur thermique et des trois moteurs électriques. Pour assurer une tenue de route maximale, les suspensions sont entièrement refaites avec une gestion des amortisseurs plus rigide.

Devant le succès du RDX, Acura le met sur la piste pour illustrer tout le dynamisme dont il est capable. Pour le rendre plus excitant encore, son quatre-cylindres de 2,0 litres passe à 350 chevaux et 330 lb-pi de couple. Normalement, ce moulin développe 272 chevaux et 280 lb-pi. Ce gain est dû à l’ajout d’un turbocompresseur plus gros. Pour alléger le véhicule, l’intérieur est vidé, laissant plus de place pour la cage de protection. De plus, ses suspensions sont reconfigurées, tout comme ses roues; des jantes HRE montées de pneus Pirelli de 19 pouces.

La voiture qui risque d’impressionner le plus est indéniablement la RealTime Racing TLX GT. En plus d’une carrosserie entièrement revue et agrémentée d’une collection d’éléments aérodynamiques dont un gigantesque aileron, elle obtient un V6 modifié. Acura affirme que sa conception lui permet d’affronter sans aucun problème la rareté d’oxygène en haute altitude.

POURRAIT AUSSI VOUS INTÉRESSER :

   
               
Tags associés: Véhicules électriques, Véhicules hybrides
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer