Volvo S90 2017, l’avenir de la berline suédoise - Actualités

Archive

Volvo S90 2017, l’avenir de la berline suédoise

Volvo S90 2017, l’avenir de la berline suédoise

Luc-Olivier Chamberland

2 décembre 2015

Voilà, c’est fait, Volvo a procédé au dévoilement de sa nouvelle intermédiaire S90 dans le cadre d’une soirée à Gothenburg en Suède. On la découvre ainsi avant sa présentation médiatique au Salon de l’auto de Détroit en janvier prochain.

Fait étonnant et certainement déplaisant pour Volvo, nous avions déjà vu la berline en raison de fuite venant d’un fabricant de voitures miniatures il y a plusieurs semaines. On redécouvre donc la S90 sous sa forme réelle et surtout sous tous ses angles. Force est d’admettre que Volvo a trouvé un excellent filon en matière de design. On suit à la perfection les dogmes instaurés par les différents concepts des dernières années. On retrouve beaucoup d’inspiration du côté du XC90 sur plusieurs points.

En premier lieu, on remarque que l’avant est pratiquement une copie conforme de l’utilitaire sport XC90. On reconnaît les blocs optiques avec les fameux marteaux de Thor en DEL. La calandre reste droite et rectangulaire comme Volvo le fait des décennies. La silhouette se montre profilée avec une fenestration basse et longue. On restreint l’épaisseur pour maintenir un effet de distance entre les piliers. Pour ce qui est de l’arrière, là encore, on joue d’audace avec des feux à la configuration déstructurée.

Au niveau de la cabine, on arrive avec un esprit similaire au XC90. Les designers de Volvo affirment que l’on perpétue ainsi la tradition de pureté propre à la Suède. On intègre des boiseries à pores ouverts, des accents de chrome et beaucoup de cuir. On suggère également sur la T8 une incrustation Orrefort de cristal au levier de transmission.

Ayant une vocation familiale, on propose de la place pour 5 personnes en tout confort. On note aussi que les dégagements ont l’air particulièrement généreux. Toujours dans une optique pratique, Volvo arrivera avec une version familiale dès l’an prochain.

Sur le plan de la sécurité, on renouvèle la tradition de Volvo d’être un chef de file dans le domaine. On introduit ainsi le Pilot Assist qui est essentiellement une conduite semi-autonome. Plus loin, le système détecte maintenant les orignaux et les grands cervidés, une première mondiale. 

Sous le capot, on obtient un vaste choix de motorisations à essence pour le lancement. On reconnaît les appellations T5, T6 et T8. Dans tous les cas, ce sont des L4 de 2,0 litres accompagnés ou non de la suralimentation. Le T8, on arrive avec exactement la même configuration enfichable que le XC90. On ne divulgue toutefois pas les puissances. Considérant que la Volvo S90 sera introduite au Salon de l’auto de Détroit, nous aurons plus de détails concernant la berline à ce moment.

À lire également :
Essai de la Volvo V60 CrossCountry 2016,
Essai du Volvo XC90 2016,

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer