Volkswagen présente la GTI Clubsport S à Wörthersee - Actualités

Archive

Volkswagen présente la GTI Clubsport S à Wörthersee

Volkswagen présente la GTI Clubsport S à Wörthersee

Vincent Aubé

4 mai 2016

Les amateurs de la Volkswagen Golf GTI ont de quoi saliver en cette semaine d’activités aux abords du Lac Wörthersee en Autriche. En effet, le constructeur allemand vient de dévoiler une Golf GTI encore plus extrême que la Clubsport présentée plus tôt en 2015 à l’occasion du Salon de Francfort.

Baptisée simplement Golf GTI Clubsport S, la nouvelle version vient même d’éclipser le record de la voiture à traction avant de production la plus rapide au circuit du Nürburgring avec un temps de 7 minutes et 49.21 secondes.

L’édition clairement orientée aux mordus de piste ne sera produite qu’à 400 exemplaires, 100 d’entre eux étant destinés au marché allemand. Malheureusement, cette GTI affutée au possible ne traversera pas l’Atlantique.

C’est dommage, car avec son châssis modifié, sa perte de poids (30 kg de moins par rapport à la Clubsport) ainsi que sa mécanique 4-cylindres turbocompressée de 2,0-litres développant 306 chevaux et 280 lb-pi de couple, la GTI Clubsport S aurait trouvé preneur chez nous en moins de temps qu’il n’en faut pour prononcer G-T-I.

Pour réduire le poids au maximum, la banquette arrière a été enlevée (et remplacée par une cage de sécurité), la batterie utilisée est plus petite, tandis que le soubassement avant et les protecteurs de freins avant sont en aluminium. D’ailleurs, plusieurs matériaux d’insonorisation ont été amincis ou enlevés également.

La voiture est exclusivement équipée d’une boîte manuelle à six rapports à cause de son poids moins important par rapport à l’excellente unité à double embrayage. Le constructeur a même développé un mode Nürburgring qui ajuste la lourdeur de la direction et la fermeté de la suspension.

Qui plus est, cette GTI que nous n’aurons jamais en Amérique du Nord vient d’office avec des jantes de 19 pouces spécifiques enveloppées par des pneumatiques semi-lisses, tandis que le nouveau système d’échappement est plus rauque aux dires du constructeur. La Clubsport S ressemble beaucoup à la Clubsport « régulière » à l’extérieur avec un faciès plus agressif et un aileron imposant à l’arrière, tandis qu’à l’intérieur, les sièges enveloppants ne sont qu’un des éléments qui distinguent la
Clubsport S des autres GTI.

À lire également :
Essai de la Toyota Prius c 2016
40e anniversaire de la GTI : dévoilement de la Clubsport concept
 

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer