Volkswagen est officiellement poursuivi par les États-Unis - Actualités

Archive

Volkswagen est officiellement poursuivi par les États-Unis

Volkswagen est officiellement poursuivi par les États-Unis

Luc-Olivier Chamberland

5 janvier 2016

Nous nous y attendions tous, mais c’est maintenant confirmé. Le gouvernement américain poursuit officiellement Volkswagen AG à la suite du scandale concernant les tricheries du constructeur avec ses motorisations diesel.

Le Département de la Justice a déposé des accusations en vertu des transgressions de Volkswagen avec le Clean Air Act. La remise du document s’est fait dans la région de Eastern District of Michigan devant un juge avant d’être transféré en Californie. Le gouvernement soutient que Volkswagen a enfreint la loi en contournant la règlementation et en négligeant de transmettre des données factuelles quant aux émissions.

Comme si ce n’était pas assez, le Département de Justice continu une importante investigation concernant de possibles fraudes pour avoir volontairement induit en erreur les consommateurs et le gouvernement. Fait intéressant et qui risque de faire très mal à Volkswagen, on peut lire dans le document : « Volkswagen AG a admis les faits révélés. » Il est donc difficile de voir une défense qui leur permettra d’être innocentés.

Volkswagen a avoué avoir équipé pas moins de 500 000 véhicules avec deux systèmes de calibrations d’émission des NOX. On parle évidemment du moteur de quatre cylindres de 2,0 litres EA189 et du V6 de 3,0 litres. La grande majorité de la gamme Volkswagen est atteinte en plus de plusieurs modèles notamment chez Audi et Porsche.

Fait extrêmement inquiétant pour Volkswagen, le gouvernement rappelle les amendes en cas d’infraction. Pour les produits écoulés avant le 13 janvier 2009, on avance la possibilité de frais de 32 500 $ contre 37 500 $ suivant cette date. Déjà, les pronostiques estiment que l’on pourrait voir la facture totale pour Volkswagen s’élever à plus de 90 milliards d’euros!

À lire également :
C’est terminé pour le « Das Auto »
Volkswagen, un prêt de 20 milliards d’euros

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer