Voitures sans rétroviseurs : êtes-vous prêts? - Actualités

Archive

Voitures sans rétroviseurs : êtes-vous prêts?

Voitures sans rétroviseurs : êtes-vous prêts?

Daniel Rufiange

10 août 2016

Au début de l’histoire de l’automobile, les rétroviseurs n’existaient pas. Petit à petit, et au fur et à mesure de l’augmentation du nombre de véhicules sur la route, ils ont fait leur apparition. Pour les faire accepter des consommateurs, il suffisait, pour les constructeurs, de vanter leur aspect sécuritaire.

Ils sont donc apparus tranquillement, principalement d’un seul côté, celui du conducteur. On s’est ensuite mis à offrir celui du côté passager en option.

Aujourd’hui, les normes en vigueur forcent les manufacturiers à proposer des rétroviseurs de chaque côté du véhicule, mais voilà que les choses pourraient être appelées à changer.

En effet, la technologie permet d’éliminer les rétroviseurs conventionnels au profit d’écrans que l’on peut disposer stratégiquement à l’intérieur du véhicule. Ces derniers relaient au conducteur, via le truchement de caméras, l’état des choses à l’extérieur.

Il n’y a qu’à penser au système monté à bord des produits Honda pour comprendre que ce jour n’est pas loin. Rappelons qu’une caméra nous fait voir, à travers l’écran de la console centrale, tout ce qui se passe à la droite du véhicule lorsqu’on active le clignotant droit (où qu’on appuie simplement sur un bouton pour activer le système).

Considérant que la visibilité est de plus en plus atroce sur quantité de véhicules lorsque vient le temps de vérifier ses angles morts, l’aide d’écrans et de caméras serait la bienvenue.

Deux problèmes demeurent pour l’instant : la législation et l’acceptation de cette nouvelle approche par les consommateurs. Dans le premier cas, la revue Automotive News nous apprend qu’un pas important vient d’être franchi au Japon qui devient le premier pays d’importance à autoriser la commercialisation de véhicules sans rétroviseurs extérieurs.

Les lois américaines ne le permettent pas encore, mais ça ne pourrait être qu’une question de temps. Déjà, à l’intérieur de la Cadillac CT6, le rétroviseur intérieur peut être remplacé par l’option d’un écran à grande diffusion qui projette le résultat du travail d’une caméra.

À l’intérieur des voitures de demain, on pourra s’attendre à trouver, en lieu et place des buses d’aération situées aux extrémités du tableau de bord, des écrans qui diffusent l’action de chaque côté du véhicule. On estime que les moniteurs pourraient aussi être insérés aux piliers A.

La chose sera à surveiller de près. La question n’est pas de savoir si un jour les véhicules seront proposés sans rétroviseurs extérieurs, mais plutôt quand? Automotive News rapporte que le fabricant de pièces Ichikoh prétend que d’ici 2023, 29 % des véhicules produits pour le marché japonais seront livrés avec des caméras de recul plutôt qu’un rétroviseur et que 12 % des modèles commercialisés le seront sans rétroviseurs externes.

Surveillez les concepts qui seront avancés au cours des prochains mois et des prochaines années; ils sont le miroir de la vitesse à laquelle les choses évoluent.

Dans notre galerie photo, le concept XL1 de Volkswagen qui fait usage de caméras sur les flancs.
 

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer