Voiture unique à vendre : une Porsche 959 1987 à toit souple - Actualités

Archive

Voiture unique à vendre : une Porsche 959 1987 à toit souple

Voiture unique à vendre : une Porsche 959 1987 à toit souple

Vincent Aubé

19 avril 2016

Il y a de ces voitures qui ne devrait jamais être modifiée. La mythique Porsche 959 s’inscrit dans cette liste de supervoitures indémodables qui devraient être bichonnées au fil du temps. D’ailleurs, à voir le prix demandé pour ces pièces de collection de nos jours, les quelques heureux propriétaires de cette bombe des années 80 ont intérêt à maintenir leur bolide à l’état original.

Cette version décapotable de la 959 qui se retrouve actuellement sur le web serait donc une abomination aux yeux des puristes, et ce, malgré le fait que celle-ci a été soigneusement conservée, à l’exception de son toit. Voyez-vous, cette création serait unique au monde, si on se fie aux dires de la firme habituée aux produits de la marque allemande.

Le coupé 959 a été vendue au pilote allemand Jürgen Lässig qui était habitué aux vitesses extrêmes, lui qui a participé à maintes reprises aux 24 Heures du Mans. Malheureusement pour lui, alors qu’il roulait à 225 km/h sur l’Autobahn allemande, l’as du volant a été impliqué dans un accident de la route, une Audi ayant changé de voie, provoquant le retournement de la 959 sur son toit.

La voiture, déclarée perte totale, a finalement été vendue à un collectionneur qui a décidé de faire appel à un préparateur qui a su conserver la majeure partie de la rarissime Porsche. La voiture est actuellement en vente sur le réseau des réseaux par la maison ADR Motorsport.

Le toit souple proviendrait d’une 911 de l’époque et serait entièrement fonctionnel. Quant à la condition de la voiture, les photos parlent d’elles-mêmes. En fait, la 959 ne compte que 8100 km au compteur. Il est même possible d’installer le toit d’origine (voir photos) pour les journées plus froides.

Une chose est certaine, malgré le fait que cette 959 ne soit plus à l’état original, son histoire et le fait qu’elle soit unique devraient garantir à son propriétaire une jolie somme d’argent.

À lire également :
Aston Martin Vantage GT8 : la bonne et la mauvaise nouvelle
RPM+ : Le Musée Porsche
 

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer