Unifor et Ford Canada : l'entente est ratifiée - Actualités

Archive

Unifor et Ford Canada : l'entente est ratifiée

Unifor et Ford Canada : l'entente est ratifiée

Vincent Aubé

7 novembre 2016

Le syndicat des travailleurs de l’automobile, mieux connu sous l’appellation Unifor, a ratifié une entente de quatre ans avec Ford le 6 novembre dernier. Cette entente est conforme avec celles conclues avec les deux autres constructeurs américains, FCA et General Motors, au niveau des gains financiers.

Les négociations entre Ford et Unifor vont garantir des investissements de 713 millions de dollars, l’arrivée d’un nouveau produit (un nouveau moteur est dans les plans pour l’usine de Windsor), la création de plus de 500 emplois et des augmentations de salaire.

« Grâce à cette ratification avec Ford, notre syndicat garantit plus de bons emplois syndiqués au sein des trois grands constructeurs automobiles de Détroit », a déclaré Jerry Dias, président d'Unifor à l'échelle nationale. Ce dernier a également ajouté : « Nous avons solidifié notre empreinte dans l'avenir de l'automobile au Canada, et rien de cela n'aurait été possible sans la volonté de notre syndicat de défendre ses principes et de le faire tous ensemble. »

En plus des investissements promis par Ford, les améliorations salariales prévoient deux d’entre elles à raison de 2 % chacune au cours des quatre prochaines années, soit la durée du contrat. De plus, les membres d’Unifor auront droit à des bonis financiers à chaque année totalisant 12 000 $ sur quatre ans.

La grille de progression salariale fait également partie des gains des membres d’Unifor à l’emploi de Ford, tandis que des améliorations au chapitre des avantages sociaux. Finalement, d’autres gains en ce qui a trait à l’organisation et la pratique au sein de l’usine sont à noter dans cette entente entre Unifor et Ford.

Rappelons que l’usine d’Oakville en Ontario est actuellement responsable de l’assemblage du Ford Flex, du Ford Edge, du Lincoln MKX ainsi que du Lincoln MKT. Les investissements à Oakville seront concentrés sur la refonte de mi-parcours des Ford Edge et Lincoln MKX.

L’usine de Windsor, quant à elle, responsable de la production de moteurs pour le constructeur américain devrait recevoir le mandat d’assembler un nouveau moteur V8 pour la camionnette F-150.

À lire également :
Un nouveau logiciel de tricherie découvert chez Audi
La plateforme Giorgo : pas avant 2021

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer