Une Volvo chinoise débarque à Detroit - Actualités

Archive

Une Volvo chinoise débarque à Detroit

Une Volvo chinoise débarque à Detroit

Daniel Rufiange

12 janvier 2015

Depuis quelques années, la question concernant l’arrivée éventuelle de voitures chinoises chez nous fait sporadiquement surface. Elle en inquiète plus d’un, notamment en raison de la qualité des produits assemblés là-bas; elle est inégale. Voilà pourquoi ce n’est pas demain la veille.

Cependant, rien n’empêche un constructeur que l’on connaît bien d’assembler une voiture là-bas pour ensuite l’exporter ailleurs dans le monde. Et depuis que Volvo est passée aux mains de la firme chinoise Geely, cette réalité n’était en fait qu’une question de temps.

Ainsi, la S60 Inscription, construite en sol chinois dans la nouvelle usine de Volvo, prend le chemin de l’Amérique. Si le modèle est bien connu, la version l’est moins. En fait, il s’agit d’une variante construite sur les bases de la S60 L, une berline allongée vendue en Chine. L’accent est mis sur l’espace pour les passagers arrière et sur le luxe; cette version Inscription possède un habitacle bien garni et décoré d’accents métalliques, de surfaces boisées et de matériaux de qualité supérieure.

S60 Cross Country

Annoncée il y a quelques jours par notre collègue Vincent Aubé, la Volvo S60 Cross Country a fait ses débuts à Detroit. Je vous invite à consulter son article pour la découvrir, car le constructeur ne nous a rien appris de nouveau à propos de cette dernière lors de la présentation officielle du modèle.

Fait amusant, toutefois. Volvo a inventé un nouveau terme pour définir son modèle, soit celui d’une berline multisegment. Il faut en rire.

Du reste, la voiture a de la gueule, mais en bout de piste, c’est le consommateur qui tranchera.

Enfin, Volvo a timidement glissé un mot sur la variante R-Design du XC90 qui se montrait aussi le museau pour la première fois à Detroit.

Sur une note plus sérieuse, il est intéressant de constater que la compagnie semble déterminée à regagner des parts de marchés aux États-Unis, elle qui espère vendre 100 000 unités au pays de l’Oncle Sam en 2015. Pour y arriver, les nouveaux modèles qui se pointeront le bout du nez au courant de l’été 2015 aideront.

Quant à l’avenir de la marque, il y a peut-être lieu d’espérer. En 2017, le nouveau XC90 sera à ce moment le plus vieux véhicule au sein de la gamme.

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer