Une nouvelle Scion pour remplacer la Toyota Matrix - Actualités

Archive

Une nouvelle Scion pour remplacer la Toyota Matrix

Une nouvelle Scion pour remplacer la Toyota Matrix

Gilles Olivier

2 février 2015

Les Toyota Matrix et Pontiac Vibe qui étaient réservées aux marchés nord-américains,  furent longtemps considérées comme des versions hatchback à cinq portières de la populaire Corolla. De son côté, la Matrix était assemblée en Ontario dans une usine très moderne située à Cambridge, tandis que sa petite cousine, la Pontiac Vibe était produite à l’usine New United Motor Manufacturing Inc. (NUMMI) située à Fremont en Californie, faisant suite à un accord conclu entre Toyota et GM.

L’an passé au Salon de l’auto de Los Angeles, Scion présentait son concept iM, une voiture compacte à aire ouverte à cinq portières, qui confirmait la venue prochaine d’un nouveau véhicule, portant l’emblème Scion. Un concept qui hérite des attributs des anciennes Matrix et Vibe, tout en s’adressant à une nouvelle clientèle indépendante d’esprit et qui aime bien se démarquer des autres automobilistes.  

La division des produits Scion de Toyota qui peine à écouler la plupart de ses véhicules, dont les modèles xB et xD vieillissants, a tout intérêt à s’enrichir de nouveaux modèles, lui permettant de reprendre des forces. Il va donc de soi, que la venue prochaine d’un modèle de série portant fièrement l’ADN du concept iM est très souhaitée. Présentement, seuls le coupé FR-S et la Scion tC, bénéficient d’une grande modernité, tandis qu’on s’interroge toujours sur l’avenir de la petite Scion iQ.

À sa façon, la silhouette du Scion iM Concept n’est pas sans rappeler celle des voitures modifiées et présentées au SEMA Show de Las Vegas. Ainsi, le concept reçoit une section avant aux lignes très agressives, des ailes élargies et une garde au sol très basse, qui sont généralement des attributs associés à un bolide de course qui colle à la route.

En avril prochain, au Salon de l’auto de New York, Scion va officiellement dévoiler un nouveau modèle de série hatchback à cinq portières, dont la silhouette ressemblerait à celle de la Toyota Auris, disponible sur les marchés européens.

La Toyota Auris
Offerte en Europe et sur plusieurs marchés asiatiques depuis 2006, l’Auris s’approprie les dessous et bon nombre d’éléments mécaniques de la populaire Toyota Corolla. La commercialisation de la 2e mouture de cette voiture a débuté en 2013, et est offerte en versions hatchback à trois et cinq portières. Elle est assemblée au Japon, en Angleterre et en Turquie.

La Toyota Auris est une jolie voiture qui compte beaucoup sur son esthétisme pour attirer l’attention, sur son habitabilité malgré ses dimensions compactes et sur sa grande polyvalence pour une voiture à aire ouverte à cinq portières. Avec l’entrée sur les marchés nord-américains de la Scion Auris, le constructeur japonais va pouvoir rejoindre une nouvelle clientèle, qui ne déborde pas d’enthousiasme envers la berline conventionnelle.

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer