Une Cadillac à 250 000 $ ? - Actualités

Archive

Une Cadillac à 250 000 $ ?

Une Cadillac à 250 000 $ ?

Daniel Rufiange

24 novembre 2014

Au dernier Salon de Los Angeles, Cadillac a dévoilé les variantes V de son modèle d’entrée de gamme, l’ATS. L’encre consacrée à l’écriture des articles concernant ce lancement n’a pas eu le temps de sécher que Johan de Nysschen, le grand patron de Cadillac, en remet avec une déclaration étonnante : une Cadillac de 250 000 $ sera un jour en vente.

Ce jour, ou plutôt cette année, c’est 2030, selon Johan de Nysschen qui a aussi déjà œuvré au sein d’Audi et d’Infiniti.

Son affirmation, il l’a livré aux scribes du magazine Reuters. En substance, il a déclaré qu’il voyait Cadillac comme un concurrent potentiel dans le segment des voitures ultras luxueuses comme Bentley et Rolls-Royce.

Bien sûr, il faut compter sur l’inflation d’ici 2030. De toute manière, le grand patron de Cadillac le mentionne, le moment n’est pas venu pour la bannière d’offrir une voiture dans cette gamme de prix. Ce sera une autre histoire dans 15 ans selon lui.

Certains pensent qu’il fabule, d’autres qu’il voit l’avenir de Cadillac avec optimiste. À vous d’en juger.
 
Concrètement, on sait que GM va dépenser 2,5 milliards d’ici 2020 pour l’ajout de modèles au sein de sa gamme de luxe. Déjà, des noms ont été réservés pour les possibles CT7, CT8, XT7 et XT8. Voilà une preuve qu’on voit grand, du moins sur papier.

Parallèlement, nous savons que Cadillac prépare l’arrivée de la CT6, une voiture qui va se positionner très haut dans la hiérarchie. Dans son cas, on parle d’un prix de base de 70 000 $ US; c’est encore loin des 250 000 $ avancés par de Nysschen, cependant.

Cadillac a du travail à faire pour s’établir avant d’en arriver là. Johan de Nysschen en est conscient. D’ailleurs, il a aussi mentionné à Reuters qu’il voyait potentiellement sa division introduire un modèle d’entrée de gamme qui entrerait en compétition directe avec l’Audi A3 et la Mercedes-Benz CLA.

L’objectif est bien sûr de rejoindre une clientèle plus large… et plus jeune.

Qui sait, l’acheteur d’un futur modèle d’entrée de gamme sera peut-être celui qui crachera 250 000 $ pour une Cadillac dans 15 ans.

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer