Une amende de 17,35 millions pour Hyundai : défaut de freinage chez les Genesis  - Actualités

Archive

Une amende de 17,35 millions pour Hyundai : défaut de freinage chez les Genesis

Une amende de 17,35 millions pour Hyundai : défaut de freinage chez les Genesis

Marie-eve Cote

29 août 2014

Dire la vérité peut être payant, mais le dire en temps opportun l'est tout autant. Du moins, c'est ce qu'aura appris Hyundai Motor à ses dépens pour ne pas avoir respecté ce « détail »... Une amende de 17,35 millions de dollars les attend donc pour ne pas avoir mentionné le défaut dans le système de freinage de plusieurs de leurs voitures.

En fait, le problème concerne un défaut dans le système de freinage des  Hyundai Genesis construites entre 2009 et 2012. Véritablement, le liquide de freins de ces voitures ne serait pas assez efficace pour faire face, entre autres, à la corrosion. Ceci pourrait donc, avec le temps, affecter tout le système de freinage et ainsi réduire la capacité de freinage du véhicule et augmenter les risques d'accident.

La National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA), l'agence qui s'occupe de la sécurité routière aux États-Unis, a conclu que Hyundai Motor connaissait ce problème dès 2012, mais que les responsables de l'entreprise n'ont pas pris les moyens nécessaires pour régler ce problème. Surtout, ils n'ont pas avisé la NHTSA ni les clients. En fait, ils ont mandaté leurs concessionnaires à changer ce liquide de freins, mais rien n'a été fait concernant les voitures déjà vendues.

Plusieurs plaintes de clients ont été enregistrées à ce propos et l'on aurait comptabilisé six accidents en lien avec ce défaut.

Heureusement, personne n'a été blessé tragiquement. Pour avoir omis de mentionner ce défaut de freinage, et ce, dans un délai de 5 jours comme l'oblige la loi, Hyundai Motor devra donc payer une amende salée de 17,35 millions de dollars.

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer