Une 100 000e Chevrolet Volt vendue aux États-Unis - Actualités

Archive

Une 100 000e Chevrolet Volt vendue aux États-Unis

Une 100 000e Chevrolet Volt vendue aux États-Unis

Daniel Rufiange

2 août 2016

Une étape fort significative vient d’être franchie dans l’histoire de la Chevrolet Volt. En effet, au cours des derniers jours, un cent millième exemplaire vient de prendre la direction d’un domicile américain. Considérant tout ce qui s’est dit de négatif à propos de cette voiture avant et lors de son arrivée sur le marché, en 2011, on doit parler d’un exploit.

On se souviendra notamment des nombreux retards qui avaient entouré sa venue. Il faut se rappeler que la Volt avait initialement été présentée au Salon de Detroit, en 2007. Puis, sans le vouloir, la voiture s’est retrouvée au milieu d’une joute politique alors qu’elle a servi de bouc émissaire à certains représentants républicains mal intentionnés et un peu trop près du lobby pétrolier.

Voilà pourquoi il est nécessaire de contextualiser le plus récent exploit ci-haut mentionné. Lors de l’introduction du modèle de première génération, l’optimisme des hauts dirigeants de GM était très élevé; la compagnie se préparait à construire 60 000 unités par année dès 2012.

Si on fait le calcul, nous sommes loin de la coupe aux lèvres. En revanche, on sent les assises de la voiture de plus en plus solides sur le marché. Depuis l’arrivée du modèle de deuxième génération, qui avance davantage d’autonomie en mode électrique, les ventes ont fait un bond de 75 %.

Mieux, la Volt est l’une des voitures qui recueillent le plus haut taux de satisfaction de la clientèle. Il est en effet difficile de trouver un propriétaire déçu.

Qui le serait alors qu’elle permet à quiconque de réduire sa facture d’essence de façon significative?

Enfin, note intéressante, on s’est amusé à faire des estimations chez GM. Ainsi, on croit que depuis la mise en service du premier modèle, quelque 1,5 milliard de milles ont été parcourus en mode électrique sur les 2,5 milliards qui auraient été franchis par la centaine de milliers d’unités. Plus concrètement, ce serait 58 millions de gallons d’essence qui auraient été économisés.

À lire également : 

Chevrolet Bolt 2017 : les premiers exemplaires attendus en octobre

Essai routier : Chevrolet Volt 2016

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer