Un tour de piste sans pilote pour une Audi RS7 - Actualités

Archive

Un tour de piste sans pilote pour une Audi RS7

Un tour de piste sans pilote pour une Audi RS7

Daniel Rufiange

21 octobre 2014

Un exploit hors du commun a été réalisé par les sorciers d’Audi au cours des derniers jours. Une voiture sans pilote a complété un tour complet sur le circuit d’Hockenheim, en Allemagne, à vitesse réelle de course.

En fait, il y avait deux voitures en piste; une sans pilote et une conduite par un humain.

Devinez qui a gagné.

Oui, la voiture sans pilote, et par cinq secondes.

Inquiétant, non?

Expérience concluante

Toujours est-il que cette expérience a été menée très sérieusement par le constructeur qui souhaite du coup démontrer l’aspect sécuritaire de sa technologie. Si une voiture est capable d’enfiler les virages et d’atteindre des vitesses de pointe de plus de 300 km/h de façon autonome sur un circuit, elle peut circuler sans problème sur les routes publiques, aux dires d’Audi.

Ce n’est pas faux.

Concrètement, une carte du circuit contenant les endroits où étaient situés les virages a été implantée dans le système de conduite autonome d’Audi. Par la suite, les algorithmes se sont occupés du reste, calculant qu’elles étaient les meilleures façons d’enfiler chacun des virages.

Le succès de l’événement et par ricochet du programme de conduite autonome confirme aux penseurs d’Audi qu’ils sont sur la bonne voie. Pour eux, c’est la clef qui va nous mener vers une conduite sans accidents.

Ailleurs

Audi n’est pas seule dans sa quête. Mercedes-Benz et Tesla, entre autres, travaillent sur des programmes similaires. Chez Benz, la Classe S a servi de laboratoire et possède un système qui permet une conduite semi-autonome en certaines occasions. Un mulet a même été testé sur un tronçon de 100 kilomètres de route publique l’an dernier.

Chez Tesla, outre le fait qu’on travaille à ce que les modèles de la marque soient capables de se garer sans aucune aide, on vise aussi à ce que les voitures puissent se conduire seules dans les bouchons de circulation.

Mercedes-Benz, de même qu’Audi, a reçu le mois dernier l’autorisation de mener des essais sur des portions de routes californiennes.

À n’en pas douter, les véhicules capables de se mouvoir tout seuls du point A au point B ne tarderont pas à être commercialisés.

La grande question, c’est de savoir si nous en voulons.

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer