Toyota et Mazda discutent d’électrification - Actualités

Archive

Toyota et Mazda discutent d’électrification

Toyota et Mazda discutent d’électrification

Daniel Rufiange

3 novembre 2016

Devant l’entrée en vigueur progressive des normes CAFE (Corporate Average Fuel Economy) plus sévères concernant les émissions polluantes, les constructeurs doivent dépenser des sommes astronomiques pour développer de nouvelles technologies afin d’être capables de respecter les nouvelles conventions.

Pour des bannières comme General Motors, Toyota ou Mercedes-Benz, ça ne représente pas un problème; leurs coffres leur permettent de le faire.

Cependant, pour un petit constructeur comme Mazda, le défi est de taille, voire insurmontable. Les fameuses normes CAFE qui dictent quelle doit être la moyenne de consommation de l’ensemble des véhicules proposés par un constructeur donné sont appelées à être de plus en plus sévères d’ici 2025.

Jusqu’ici, les responsables chez Mazda ont réussi à maintenir la firme à flot grâce à l’efficace technologie Skyactiv. En gros, cette dernière a permis d’éviter à Mazda le grillage de ses fonds pour accoucher de motorisations hybrides ou entièrement électriques. En 2016, Mazda a réussi à respecter la norme de 34.1 milles au galon exigée par les normes CAFE, soit 6,9 litres aux 100 kilomètres (moyenne de consommation des voitures qui composent son portfolio).

Le grand patron, Masahiro Moro, a déclaré que la compagnie serait capable de respecter les normes CAFE jusqu’en 2021, notamment grâce à la deuxième génération de moteurs Skyactiv, attendue en 2017. Cependant, il a du même élan déclaré que la chose serait beaucoup plus difficile pour 2025, les normes requises à ce moment étant « très, très élevées », soit autour de 4,7 litres aux cent.

Et c’est là que le nom de Toyota se glisse dans la discussion.

On le sait, les deux manufacturiers collaborent déjà; la berline Yaris proposée chez nous est en réalité une Mazda2. Au moment où les deux firmes avaient discuté de ce partenariat l’an dernier, la chose hybride avait aussi été abordée.

Maintenant, selon Bloomberg, Mazda et Toyota échangeraient à propos d’autres collaborations, incluant l’électrification de véhicules. Aucun des deux n’offre en ce moment un véhicule entièrement électrique. Chez Mazda, on souhaite toujours introduite les moteurs Diesel Skyactiv pendant que chez Toyota, l’hydrogène est très haut dans les priorités.

Bien sûr, nous n’avons pour l’instant aucun détail sur l’étendue des discussions entre les deux, mais il est clair que la collaboration est appelée à croître au cours des prochaines années.

Chez Mazda, on s’est contenté de dire qu’on devait préparer l’avenir.

Voilà qui en dit beaucoup.

À lire également :

Un 6-cylindres en ligne de 400 chevaux chez Mercedes-Benz

Lexus LC : pas encore arrivée, mais déjà modifiée

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer