Tokyo, Nissan IDS Concept, parlez prochaine LEAF - Actualités

Archive

Tokyo, Nissan IDS Concept, parlez prochaine LEAF

Tokyo, Nissan IDS Concept, parlez prochaine LEAF

Luc-Olivier Chamberland

28 octobre 2015

Il ne faut pas être un devin pour saisir que l’IDS présenté au Salon de l’auto de Tokyo est ni plus ni moins que la prochaine génération de la Nissan LEAF. En effet, ce concept illustre parfaitement et conséquemment tout ce que Nissan a dit qu’il ferait avec le deuxième opus de sa populaire électrique LEAF.

En commençant par le style, Nissan continue sur sa lancée avec le retour de formes très sculptées et puissantes. On revient avec les blocs optiques en pointe de flèche proéminente et la calandre en V évasée. On suggère aussi un large bouclier avant qui assoit la prestance de la voiture. Pour meubler le tout, on intègre une collection d’éléments éclairant en bleu que ce soit à la grille, tout autour de la ceinture de caisse ou même dans les roues. Il est certain que l’on fait un véritable spectacle, mais le coup d’œil est audacieux et original.

Au niveau de la cabine, on confirme les intentions de Nissan de se commettre à l’autonomisation de l’automobile. On parle de plus en plus chez Nissan de 2020 pour la mise en fonction d’un programme de conduite autonome, on annonce déjà le « Nissan Intelligent Drive ». 

La présentation intérieure est très futuriste et l’on note surtout l’absence d’un volant proprement dit. On arrive plutôt avec une simple tablette à la iPad comme source de contrôles et de commandes lors que l’on est en mode Piloted Drive. Dans ce cas, la voiture assume ses pleines capacités à se gérer toute seule. Lorsque l’envie nous prend de conduite, le Manual Drive conserve un lot d’aides, mais l’on demeure en position d’autorité. 

Derrière, on fait face à un gigantesque écran qui meuble la base du pare-brise. À l’endos, on propose même la chance d’inscrire des informations qui seront lisibles par les automobilistes en sens inverse.

Mécaniquement, Nissan est avare de commentaires si ce n’est que l’on va intégrer une batterie d’une capacité de 60 kWh. Nissan soutient que l’on favorise ainsi la possibilité de rouler sur de longues distances.

À lire également :
Essai de la Nissan LEAF 2015,
Volvo se met à l’électrique d’ici 2020

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer