Tesla recrute une équipe de pirates - Actualités

Archive

Tesla recrute une équipe de pirates

Tesla recrute une équipe de pirates

Marie-eve Cote

29 août 2014

Rapidement, les technologies et les systèmes informatiques des plus complexes se sont incrustés dans pratiquement toutes les sphères de notre vie. Dans la plupart du temps, au quotidien, ces technologies de pointe sont de vraies petites merveilles. Toutefois, ceci peut aussi devenir problématique, voire même une véritable plaie pour plusieurs organisations. Chez le constructeur automobile Tesla, là où les voitures sont toutes connectées à internet, il devient donc important de s'assurer qu'aucun pirate informatique ne pourrait y trafiquer ou y voler quoi que ce soit. Tesla s'est donc rendu au DEF CON afin d'y recruter sa propre équipe de pirates...

Le DEF CON... qu'est ce que c'est?

Le DEF CON est une convention annuelle organisée à Las Vegas et dédiée aux plus grands « hackers » informatiques de la planète. La plupart des participants sont des professionnels de tout ce qui touche le domaine informatique, par exemple des experts en programmation ou en sécurité de systèmes. Les conférences du DEF CON ont donc toutes en commun les ordinateurs et le piratage informatique. Des agents du FBI et de la défense américaine assisteraient même à cet événement.

Qui dit internet, dit pirate...

Cette année, des représentants du constructeur automobile californien Tesla étaient sur place et ils avaient en tête un objectif assez précis... Puisque les voitures électriques de Tesla sont toutes dotées d'une connexion internet et que le piratage est devenu de plus en plus fréquent, l'entreprise désire prendre toutes les précautions nécessaires afin de ne pas être une cible de ces fameux pirates.

Tesla recrute

Tesla s'est donc présenté au DEF CON avec l'objectif de recruter une équipe de pirates informatiques, a rapporté le Wall Street Journal. En ayant une équipe de véritables pirates, à même son entreprise, Tesla pourra donc connaitre les failles de ses systèmes, s'il y en a... On offrirait d'ailleurs à ces recrues un emploi à temps plein qui consisterait à trouver et à corriger les faiblesses des systèmes informatiques. L'entreprise n'a guère envie de prendre de risque si l'on se fie au nombre d'employés qu'on compte embaucher, soit une trentaine...

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer