Tesla choisit Toronto pour dévoiler le Model X en salon - Actualités

Archive

Tesla choisit Toronto pour dévoiler le Model X en salon

Tesla choisit Toronto pour dévoiler le Model X en salon

Luc-Olivier Chamberland

11 février 2016

La Salon de l’Auto de Toronto nous apporte rarement de grandes surprises. Après tout, cet évènement se produit quelques semaines après celui de Détroit et exactement aux mêmes dates que celui de Chicago. Cette année, nous découvrons toutefois une « nouveauté » inédite, presque bizarre. En effet, c’est la ville Reine qui a été choisie par le constructeur pour faire l’introduction de son Model X. Soulignons qu'il s'agit d'une introduction mondiale, puisque le véhicule n'était ni à Détroit, ni à Los Angeles, lors des derniers salons.

Il s’agit donc de la toute première fois que le Model X se montre en public. On le verra également d'ici quelques semaines au Salon de Genève, où il sera présenté en première européenne. Cela dit, le véhicule est offert au public depuis septembre dernier, au compte-goutte, puisque le constructeur ne suffit pas à la demande. Sensation de l'heure dans le domaine automobile, le Model X s'illustre comme étant le tout premier VUS de l'entreprise, mais aussi le premier utilitaire 100% électrique de la planète. Puis, fidèle au véhicule concept, le Model X conserve ses portières arrière de type faucon, qui en plus d'être originales sur le plan stylistique, facilitent l'accès à bord.

Sur le plan mécanique, rappelons que le Model X le plus cossu est offert en version P90D, proposant 762 chevaux pour un 0-100 km/h en seulement 3,4 secondes. L'autonomie annoncée par Tesla est fixée à 410 kilomètres. Proposant un châssis similaire à celui de la berline Model S, il sera aussi équipé de la fonction de conduite autonome. Des versions 70D et 90D, seront aussi offertes.

Disponible en commande depuis dès mois, le Model X se fait néanmoins attendre de ses acheteurs. Le carnet de commandes obligera d'ailleurs la clientèle à patienter plusieurs mois, voire dans certains cas, plus d'un an, avant de prendre livraison du véhicule.
 

À lire également :
Chevrolet veut partager la technologie de la Volt
La Cadillac ELR n’aura pas de suite

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer